Home Lifestyle Job Le travail de nuit pourrait commencer à minuit et plus à 20...

Le travail de nuit pourrait commencer à minuit et plus à 20 h

Pieter Timmermans, l’administrateur-délégué de la FEB (la Fédération des entreprises des Belgique), a émis l’idée faire commencer les shifts de nuit à minuit et non plus à vingt heures. Qu’est-ce que ça change, au final?

Ce système est déjà d’application aux Pays-Bas. La différence? Selon Pieter Timmermans, les primes reçues pour horaire décalé, dès 20h, représente un désavantage concurrentiel sur un marché qui s’ouvre lentement, mais sûrement, à des horaires plus inhabituels comme le dimanche. Oui, des primes sont accordées dans le privé comme dans le public pour le personnel exécutant des shifts de nuit et leur permet de gagner plus de 500 € net par mois.

« Nous devons évoluer »

Pour argumenter ce projet, Pieter Timmermans a notamment évoqué une évolution de nos modes de vie: « Tous les jeunes que je connais sortent à partir de minuit le week-end… C’est l’heure où la nuit commence pour eux. C’est un constat. Adaptons-nous… » Et de conclure : « Avant, on allait à la messe le dimanche et on ne travaillait pas. Aujourd’hui, les gens vont au supermarché. Et certains ne travaillent pas le lundi car ils se sont organisés autrement. Bref, nous devons évoluer. »

Un désavantage pour les employés

Mais comme l’explique Robert De Baerdemaeker, avocat spécialisé dans le droit du travail, à RTBF.be, changer les horaires considérés comme « pénible » n’est pas une solution. Le risque? Que le personnel refuse les horaires (avant minuit), puisqu’ils ne seraient plus « récompensés » pour leurs efforts et concessions par des primes. Et vous, vous bossez la nuit? Que pensez-vous de ce projet?

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.