Home Lifestyle Job Les candidatures spontanées, (in)utiles? Des experts RH tranchent

Les candidatures spontanées, (in)utiles? Des experts RH tranchent

Happy young woman sitting at table with laptop

Tout qui a déjà connu l’enfer de la recherche désespérée d’un emploi est familier de l’envoi de candidatures spontanées en croisant très fort les doigts. Mais ces dernières sont-elles vraiment utiles ou de simples bouteilles à la mer virtuelles?

Pour trancher la question, le spécialiste du recrutement Walters People a fait appel à ses experts RH. Leur réponse? Les candidatures spontanées peuvent parfois s’avérer utiles… Mais il faut savoir s’armer de patience. Bon point de la démarche? Elle permet de “viser les entreprises qui vous animent vraiment, celles qui correspondent le plus à vos valeurs, vos envies” souligne Walters People. “De plus, elle vous offre l’opportunité de taper dans l’œil d’un employeur. En effet pour les entreprises, une candidature spontanée est flatteuse : vous lui portez de l’intérêt, vous faites le choix de postuler chez elle”. Autre avantage?

Dans le cadre d’une candidature spontanée, vous serez confronté·e à une concurrence moins forte et pourrez ainsi tirer votre épingle du jeu. Votre profil ne sera pas confronté aux nombreuses autres candidatures”.

Tout bénéfice, donc, les candidatures spontanées? Oui et non.

Lire aussi: Voici le nombre de CV qu’il faudrait envoyer pour décrocher un job

Les secrets pour des candidatures spontanées efficaces

Ce type de candidature prend beaucoup plus de temps qu’une réponse à une annonce, car il faut sélectionner dans l’organisation le bon interlocuteur, trouver ses coordonnées, bien comprendre la culture de l’entreprise, faire le suivi, etc.” tempère-t-on du côté de chez Walters People. Leur conseil pour que vos candidatures spontanées ne restent pas de simples bouteilles à l’email

  1. Assurez-vous d’avoir un CV mis à jour, qui correspond à la culture de l’entreprise visée (par exemple en employant les mêmes intitulés de poste que cette dernière)
  2. Repérez sur LinkedIn la personne à qui envoyer votre candidature et personnalisez-la à son intention. Plus vous connaissez l’entreprise et votre personne de contact, plus votre argumentaire sera pertinent.
  3. N’hésitez pas à faire une relance pour démontrer votre motivation, mais attention à ne pas harceler non plus votre interlocuteur. Il faut trouver le bon équilibre.
  4. Pensez à reprendre contact ultérieurement sous un “prétexte” (exemple, une actualité sur l’entreprise) pour revenir aux nouvelles et voir si d’éventuelles opportunités se présentent.
  5. Utilisez votre réseau. Si possible, faites passer votre CV par un ancien collègue ou autre qui connaît la personne que vous visez.

Et surtout, rappelle encore Walters People, faites preuve de patience, même si c’est pénible: “une candidature spontanée nécessite toujours un suivi efficace dans la durée”.

Plus de bons plans pour décrocher le job de vos rêves: