Home Lifestyle Couple INSPIRATION: le mariage sous le signe de l’amour et des masques buccaux,...

INSPIRATION: le mariage sous le signe de l’amour et des masques buccaux, de Lola & Nicolas

© Eva Beeusaert
© Eva Beeusaert

Dans notre rubrique mariage, une lectrice évoque le plus joli jour de sa vie. Aujourd’hui, Lola dévoile les coulisses de son mariage, ce moment unique et romantique, du choix de sa robe à l’échange des vœux.

Les amoureux

  • Lola, 25 ans et Nicolas, 33 ans.
  • Ont passé près de 6 ans ensemble avant de se dire oui.
  • Après une demande en mariage réalisée en 2018 à San Francisco, ils devaient se marier le 20 juin 2020.  Mais trois semaines avant le grand jour, de nouvelles mesures strictes ont été annoncées, en vue de lutter contre l’épidémie de Covid-19. Alors, ne voulant pas attendre un an, ils ont retardé la cérémonie au 19 septembre 2020, soit trois mois plus tard.

Le mariage

“Notre mariage a été totalement différent de ce que nous avions imaginé et prévu au départ. Et son organisation a été très stressante en raison des changements continus de normes de sécurité. Mais rétrospectivement, nous sommes tellement heureux de l’avoir vécu ainsi. C’était une journée pleine de soleil, d’amour, d’amitié… et de masques buccaux (rires). Nous avons eu la chance de pouvoir nous unir entre deux “vagues”, alors que les mesures n’étaient pas trop strictes.”

C’était une journée pleine de soleil, d’amour, d’amitié… et de masques buccaux

“Nous avons passé la nuit avant le jour J ensemble (nous étions déjà suffisamment stressés comme ça!), mais le matin, je suis partie avec mes demoiselles d’honneur, m’apprêter dans la maison de mes parents, pendant que Nicolas se préparait chez nous, avec ses témoins. Nous étions attendus à la commune à midi, pour le mariage civil, après quoi nous avons continué la journée en compagnie d’un groupe de trente personnes (nos meilleurs amis et nos familles proches). Nous avions loué trois bateaux pour naviguer sur les eaux du canal de Moervaart, en Flandre Orientale. Le temps radieux, la nature magnifique, la bonne musique et les délicieuses boissons et collations, nous ont offert une réception sublime et atypique. Nous avons fini la journée par une réception et profité de notre première et dernière danse peu avant minuit, qui marquait la fin de la soirée.”

Les conseils de Lola

“Nicolas et moi avons particulièrement savouré le moment que nous avons eu à deux entre la cérémonie civile et le reste de la fête. Ne planifiez donc pas une journée trop chargée. Et le fait d’avoir été obligés de réduire la liste des invités, à cause du Coronavirus, nous a permis d’accorder tout notre temps, notre attention et notre budget, aux invités présents.”

Ce que Lola referait différemment après coup

“Encore un conseil: n’achetez pas votre robe de mariée trop longtemps à l’avance, cela vous évitera d’avoir le temps de douter de votre choix.”

Ce que Lola a trouvé trop onéreux

“Notre réception Corona-safe (sur le bateau) était plus chère que la fête que nous avions initialement prévue et cela, alors que nous comptions moins d’invités! Le voyage était fantastique mais clairement pas bon marché. Heureusement que ça en valait le coup!”

1 / 10
La robe
Le moment de stress
Le premier regard
L’arrivée à la maison communale
Le mariage civil
Les photos
La réception (partie 1)
La reception (partie 2)
Le dîner
Les demoiselles d’honneur
La robe
La robe

“J’ai acheté ma robe plus d’un an et demi avant la date initiale de notre mariage. Et pourtant, dès que je suis sortie de la boutique, j’ai senti que ce n’était pas LA robe. Après de nombreuses hésitations, j’ai finalement décidé de la revendre. Et cinq mois avant le jour J, je suis tombée sur ma tenue de rêve chez Melody Nelson à Namur: une nuisette en soie du label français A La Robe, avec un dos nu, que j’ai combiné avec une cape en voile en lieu et place d’un classique voile.”

Le moment de stress
Le moment de stress

“Juste avant que Nicolas ne vienne me chercher, sa ceinture s’est avérée être trop grande. Avec sa maman, ils ont tenté d’y ajouter un trou supplémentaire à l’aide d’un marteau et d’un clou mais il a fini par l’échanger contre un vieux modèle qu’il avait dans son armoire. Un moment de stress dont nous avons ri par la suite”.

Le premier regard
Le premier regard

“Nicolas est venu me chercher chez mes parents, où nombre de curieux s’étaient déjà rassemblés dans le jardin. Après nos retrouvailles, nous nous sommes rendus ensemble à la maison communale”.

L’arrivée à la maison communale
L’arrivée à la maison communale

“Bien que seule la suite soit autorisée à pénétrer dans la maison communale, de nombreux amis et famille étaient venus nous attendre devant pour nous féliciter. Cela faisait chaud au cœur de les y retrouver et sur leur 31 en plus, alors que certains d’entre eux devaient ensuite simplement rentrer  à la maison.”

Le mariage civil
Le mariage civil

“Tout le monde à la commune devait porter un masque, sauf nous, ouf! Et le bourgmestre avait secrètement contacté nos témoins afin de nous organiser une cérémonie drôle et personnalisée. Ça a été une surprise totale”.

Les photos
Les photos

‘”Entre la maison communale et la croisière en bateau, Nicolas et moi sommes partis réalisés une séance photo en pleine nature. Une pause bienvenue, nous ayant offert de magnifiques clichés grâce à notre talentueuse photographe Eva Beeusaert!”.

La réception (partie 1)
La réception (partie 1)

“La promenade en bateau sur le Moervaart a duré 2 heures et fait partie des moments les plus cool de la journée. Nous avons eu beaucoup de chance qu’il fasse beau, car nous n’avions pas de plan B. Et nous pouvions littéralement jeter les mesures sanitaires par dessus bord, car ici, nous pouvions danser sans risque avec notre bulle!”.

La reception (partie 2)
La reception (partie 2)

Notre réception atypique sur l’eau nous a coûté plus cher que celle prévue à l’origine. Mais le temps radieux, la bonne musique et les délices sur place ont rendu l’après-midi inoubliable et ça en valait mille fois la peine!

Le dîner
Le dîner

“Après cette promenade, place à la réception. À commencer par un apéritif au jardin, dans un cadre cosy et romantique. Puis direction le restaurant pour un délicieux dîner.”

Les demoiselles d’honneur
Les demoiselles d’honneur

“Mes meilleures amies et moi sommes inséparables depuis plus de dix ans. Et en octobre 2019, avant que le Coronavirus ne fasse son apparition, elles m’avaient organisé le meilleur week-end d’enterrement de vie de jeune fille qui soit”.

Photos: Eva Beeusaert

Plus de jolis jours: