Home Lifestyle Héros blancs, point barre? Les livres pour enfants manquent-ils de diversité?

Héros blancs, point barre? Les livres pour enfants manquent-ils de diversité?

Shutterstock
Shutterstock

Une récente étude a révélé que seul 1% des livres britanniques pour enfants possède pour héros un personnage métissé ou issu d’une minorité ethnique. Un constant choquant mais certainement pas une exception dans le paysage littéraire européen.

Parmi les parents racontant des histoires à leur enfant le soir, combien peuvent citer un conte mettant en scène un petit asiatique? Un prince ou un pirate arabe? Une héroïne noire? Des questions qui font écho à l’enquête du Arts Council England, une branche du département britannique du Digital, de la Culture, des Médias et du Sport, en partenariat avec le Centre pour l’alphabétisation dans l’enseignement primaire. On y apprend que Seul 1% de livres pour enfants ont un héros issu d’une minorité ethnique. Un chiffre qui monte à 4% si l’on regarde parmi les protagonistes principaux de l’histoire. Et ce, alors que le pays compte 32% d’écoliers provenant de ces mêmes minorités.

Il était une fois un petit blond…

Et de l’autre côté de la Manche, pouvons-nous nous targuer de faire beaucoup mieux? S’il n’existe pas de statistiques comparables à celles de la Grande-Bretagne, les couvertures des ouvrages de littérature jeunesse font la part plus que belle aux personnages au teint de porcelaine ou entrant dans les critères physiques eurasiens. Un principe qui, inconsciemment, en dit beaucoup sur les valeurs d’acceptation qui sont transmises ou non aux enfants de notre société.

Être une part de l’histoire

En plus de dénoncer le caractère choquant de ce résultat, l’étude alerte sur l’importance pour les plus petits de pouvoir s’identifier à leurs héros. Et l’impact que ce manque de diversité aura à long terme sur leur vision du monde. Les contes et récits permettent aux enfants de trouver une résonance à leurs sentiments, leurs peurs et leurs expériences. De de développer une appartenance à un groupe et à une époque. Mais comment vibrer avec le chevalier qui anéantit le dragon si celui-ci est notre plus total opposé? Comment retenir son souffle avec une petite aventurière partie à la conquête du monde si elle ne nous ressemble en rien? Et grandir dans un monde qui ne nous renvoie pas notre reflet?

Ils seront nombreux ces enfants à devoir inventer leur futur à partir d’une page blanche de notre culture.

D’autres sujets qui poussent à la réflexion:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.