Home Lifestyle Êtes-vous touché par la crise du “quart de vie”?

Êtes-vous touché par la crise du “quart de vie”?

Avant la crise de la quarantaine, il y aurait une première crise, celle du “quart de vie” appelée aussi la “crise des 25 ans”. Selon une étude, deux tiers des 25-33 ans sont touchés par cette période emprunte d’incertitudes, de remises en question et de pression. Et vous?

C’est quoi la crise des 25 ans?

Une fois la quarantaine passée, nombreux sont ceux à regretter et regarder avec nostalgie, leur 25 ans. Mais à l’heure d’aujourd’hui, cette période de la vie est loin d’être fun. Le psychologue et professeurs britannique de l’université de Greenwich à Londres, Olivier Robinson vient de publier une étude révélant que 69% des millenials (25-33 ans) souffrent d’une crise du “quart de vie”. Menée grâce à des données de 2000 Britanniques, recueillies sur le réseau professionnel LinkedIn, l’étude expose un mal être profond dans cette tranche d’âge.

Lire aussi: Témoignage: « J’ai 25 ans et je vis une crise existentielle »

Peur, remise en question, désespoir

Cette crise du “quart de vie” vécue par 6 jeunes sur 10 est notamment caractérisée par une crainte vis-à-vis de l’avenir. 53% des jeunes ont des difficultés à joindre les deux bouts, 23% ont peur de ne pas trouver un emploi et 28% des travailleurs vivent mal leur emploi. Face à ces craintes et insatisfactions, les jeunes se remettent en question. 43% expliquent ne pas savoir quoi faire de leur vie et de leur carrière et 30% considèrent ne pas avoir assez voyagé.

La faute aussi aux… réseaux sociaux

Il faut également coupler cette crise “du quart de vie” avec l’époque actuelle qui est fortement imprégnée par les réseaux sociaux. “Pendant ce temps, les réseaux sociaux alimentent un concours constant de popularité, et créent une distorsion sur la réalité de la vie des autres, de ce qu’ils sont vraiment. Et cela peut créer une sorte de complexe d’infériorité.” explique le Dr Robinson.

Une lueur d’espoir

Si le terme “crise” est emprunt d’ondes négatives, traverser une crise peut tout de même s’avérer positif. Comme le Dr Robinson l’explique, cette crise du “quart de vie” peut amener les jeunes à se réveiller, à grandir, à s’ouvrir, à devenir plus curieux. Bref, cette crise qui dure en moyenne 11 mois et survient généralement à l’âge de 26 ans peut se transformer en opportunité. Sur ce, courage si vous êtes en plein dedans.

Lire aussi: