Home Lifestyle Quelle est la différence entre les charges communes et les charges privées?

Quelle est la différence entre les charges communes et les charges privées?

Crédit: Shutterstock

Vous avez a enfin trouvé l’appart de vos rêves, mais on vous parle de charges et vous ne savez pas trop à quoi vous attendre. Quelle est la différence entre les charges privatives et les charges communes? Comment éviter les mauvaises surprises?

Les charges communes

Il s’agit de tous les frais qui sont partagés par les différents occupants de l’immeuble comme les frais d’entretien des salles communes (le hall d’entrée, l’escalier, une cour, un jardin, une cave, un local à vélos…) mais aussi les frais d’entretien de l’ascenseur ou encore la mise à disposition d’une machine à laver pour les différents occupants de l’immeuble.

Si vous êtes locataire, en général les charges communes sont rassemblées en un montant forfaitaire mensuel et qui sera compris dans votre loyer. (Comptez environ 50 € par mois). Que ces charges soient comprises ou non, elles doivent être mentionnées dans votre bail locatif. Si ce n’est pas le cas, posez la question à votre propriétaire.

Petit conseil: plus l’immeuble est grand, plus les charges communes risquent d’être conséquentes. Si vous avez le choix, privilégiez un petit immeuble de seulement quelques appartements.

Les charges privatives

Les charges privatives sont celles qui n’appartiennent qu’à votre chez vous, comme votre consommation d’eau, de gaz et d’électricité. Ce montant est aux frais du locataire. Soit les abonnements auprès des fournisseurs d’énergie sont à votre nom (vous le locataire) et c’est vous qui réglez directement votre consommation personnelle,  soit votre propriétaire fixe un montant forfaitaire mensuel qui sera alors revu régulièrement en fonction de votre consommation.

Petit conseil: Les charges peuvent être différentes d’un appartement à l’autre. Si un bien est moins bien isolé, il gardera moins la chaleur et vous devrez le chauffer plus. Des châssis en simple vitrage, par exemple, laissent passer plus de froid que des châssis doubles vitrage. Il est donc indispensable de demander au propriétaire ou au locataire précédent à combien revenaient les charges privatives par mois pour vous donner une idée du montant que vous devrez payer.

Les charges supplémentaires

À ces différentes charges, vous devrez aussi ajouter des frais éventuels de wifi, télévision ou encore de téléphonie fixe, etc.

Afin d’éviter les mauvaises surprises, dressez donc bien la liste de tous ces différents frais avant de vous engager dans un contrat locatif de plusieurs années. Après cela, il ne vous restera plus qu’à emménager dans votre nouveau nid douillet. Home sweet home…

À lire également:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.