Home Lifestyle Échanger deux bébés à la maternité, ce serait encore possible aujourd’hui?

Échanger deux bébés à la maternité, ce serait encore possible aujourd’hui?

« Ils ont échangé mon enfant » est un téléfilm poignant adapté d’une histoire vraie.

En 1994, Sophie Serrano accouche d’une petite Manon dans un hôpital de Cannes. Atteinte de jaunisse, celle-ci est placée en couveuse aux côtés d’une autre petite fille. Par mégarde, les deux bébés sont échangés avant d’être rendus à leurs mamans. Ce n’est que 10 ans plus tard que la vérité éclate…

Une histoire imaginable aujourd’hui?

Le drame arrivé à Sophie Serrano il y a moins de 25 ans à de quoi angoisser les futurs parents. Aurait-il encore un risque de se produire aujourd’hui chez nous, en Belgique? Nous avons posé la question à Laura Cuypers, sage-femme dans le centre Ressources Perinaturelles. Selon elle, même si la vigilance reste toujours de mise, de nombreuses précautions sont prises dans les hôpitaux pour que ça n’arrive pas.

1

Un bracelet d’identification est accroché au poignet ou à la cheville du bébé dès sa naissance.

Celui-ci est très solide, en plastique incassable.

2

L’enfant reste, dans la mesure du possible, tout le temps avec sa maman.

Dans le cas où la maman est emmenée pour un soin ou une opération, le papa prend le relais.

3

Deux bébés ne sont jamais placés ensemble dans un même berceau.

Une seule exception: les jumeaux!

4

Un bébé se déplace toujours dans l’hôpital dans son berceau sur lequel son dossier personnel est accroché.

Vous ne verrez jamais une infirmière seule avec un bébé dans les bras dans les couloirs.

Les futurs parents peuvent donc regarder le film « ils ont échangé mon enfant » et dormir sur leurs deux oreilles!

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.