Home Lifestyle Dormir trop (plus de 8 heures) peut mener à une mort précoce

Dormir trop (plus de 8 heures) peut mener à une mort précoce

Notre jalousie envers ceux qui ont le temps de dormir plus de 8 heures par nuit vient de s’envoler! Une étude révèle que les gros dormeurs ont plus de chances de mourir prématurément.

La fausse bonne idée

Contrairement à ce que l’on pourrait aisément penser, ceux qui dorment beaucoup ne se portent pas mieux que les autres. Pire, dormir beaucoup, soit plus de 8 heures par nuit, peut conduire à une mort précoce. C’est en tout cas ce que révèle une étude, publiée ce vendredi 3 août dans la revue scientifique Journal of the American Heart Association.

Comment sont-ils arrivés à ce résultat? Les chercheurs se sont basés sur les données de 74 études réalisées entre 1970 et 2017, soit une quantité considérable d’infos! Au total, c’est plus de 3 millions de femmes et d’hommes qui ont participé à cette recherche.

Qu’ont-ils trouvé? Les personnes qui dorment plus de 10 heures par nuit ont 30% de chances de mourir précocement par rapport à ceux qui n’en dorment que 8. (Et dire que l’on enviait mais ça c’était avant!)

Quelle est leur explication? Les chances de décès à cause d’un accident vasculaire cérébral augmentent de 56% lorsqu’un individu reste plus de 10 heures au lit et le risque de décès suite à une maladie cardiovasculaire augmente de 49%. Concrètement, le trop-plein de sommeil peut mener (comme d’autres facteurs également) à des risques cardiovasculaires.

Que conseillent-ils? Si dormir plus de 10 heures par nuit est donc à proscrire, il ne faut pas non plus trop peu dormir. L’idéal est de passer des nuits de 7 à 8 heures.

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.