Home Forme Les conseils d’un expert pour rouler à vélo en toute sécurité l’hiver

Les conseils d’un expert pour rouler à vélo en toute sécurité l’hiver

Hiver et vélo sont deux mots incompatibles? Pas du tout pourvu de faire attention à quelques points. Adrien Roose, cofondateur de la marque belge de vélos électriques Cowboy, partage ses conseils pour rouler à vélo en toute sécurité pendant les mois humides.

Routes humides et glissantes, vent, feuilles mortes par terre, brouillard, obscurité à 17h, verglas, pluie… On le reconnaît tous ces éléments ne donnent guère envie de sortir sa bicyclette en automne/hiver. Mais ranger son vélo quand il fait moins beau, c’est aussi renoncer à tous les avantages que ce moyen de transport offre (gain de temps, bouffée d’air frais, éviter les embouteillages et les transports en commun, arrêter de polluer…). Bref, on aurait tort d’y renoncer. Pour aider les cyclistes à rouler en toute sécurité pendant les mois humides, on suit les conseils d’Adrien Roose, cofondateur de la marque belge de vélos électriques Cowboy.

1

Un casque tu auras

Jugé inesthétique par de nombreux cyclistes, le casque est pourtant indispensable pour faire du vélo en toute sécurité! En cherchant un peu, il est tout à fait possible de trouver de jolis modèles (on vous l’assure, c’est possible). Bon à savoir: il existe même des casques « intelligents » avec feux et clignotants intégrés.

2

Visible tu seras

Pluie, brouillard, obscurité… En automne/hiver, plus que jamais, il est nécessaire de s’équiper pour être vu des autres, notamment des automobilistes. Ajoutez des phares sur votre vélo (si ce n’est pas déjà fait). Enfilez des vêtements réfléchissants ou emportez au moins une vareuse dans votre sac. Il est également possible d’équiper ses pédales et roues de catadioptres pour une visibilité supplémentaire.

3

Tes freins tu entretiendras

En début de saison humide, il est important de faire vérifier ses freins auprès d’un mécanicien. Sel, saleté, pluie… Voici autant d’éléments qui affectent le fonctionnement des freins.

4

Ta chaîne tu nettoieras

Les éclaboussures d’eau et la saleté accélèrent l’usure de la chaîne de vélo et des pignons. À terme, la chaîne peut grincer et rouiller, voire se casser en deux. Pour éviter ce scénario, il est conseillé de nettoyer sa chaîne de vélo avec de l’eau chaude et un nettoyant pour chaîne.

5

Les crevaisons tu éviteras

Ceux qui ont déjà eu une crevaison (surtout si c’était sous la pluie) le savent, c’est un enfer ! Pour être à l’abri d’une crevaison, vous pouvez opter pour des pneus avec une couche spéciale anti-crevaison.

6

La batterie tu protègeras du froid

Conseil pour ceux qui disposent d’un vélo électrique. Lorsque les températures sont inférieures à 10°C, les cellules de la batterie électrique sont mises à mal. Il est recommandé de garder, dans la mesure du possible, la batterie à l’intérieur une fois votre vélo garé. Si vous n’utilisez pas votre vélo pendant une longue période, rangez la batterie dans un endroit sec entre 10°C et 20°C. Bon à savoir: il est conseillé de charger la batterie tous les 1 à 2 mois pour éviter qu’elle ne se vide complètement et que les cellules soient endommagées définitivement.

Il ne reste plus qu’à enfiler un pull bien chaud et à vous l’hiver à vélo!

Lire aussi: