Home Lifestyle Ce médicament est à éviter absolument avec l’alcool!

Ce médicament est à éviter absolument avec l’alcool!

On le sait, l’alcool et les médicaments ne font pas bon ménage, mais le paracétamol plus que tout autre antalgique est à éviter à tout prix lorsque l’on consomme des boissons alcoolisées. On vous explique pourquoi.

Prendre un comprimé de paracétamol avant d’aller se coucher pour éviter la gueule de bois qui s’annonce, un réflexe que beaucoup ont en fin de soirée. Bien qu’anodin, ce geste pourrait pourtant se révéler très dangereux… Car malgré le fait que le paracétamol soit l’antalgique le plus utilisé, il se révèle nocif en cas de surdose. Le paracétamol est en effet assimilé et métabolisé par le foie grâce au cytochrome CYP2E1, qui est le même canal que celui qui traite l’alcool. Ce canal rend la molécule de paracétamol inactive en utilisant le glutathion, un puissant antioxydant produit par l’organisme. Hors le lendemain de la veille, lorsque les réserves de glutathion s’épuisent, le paracétamol ne s’élimine plus correctement et peut donc créer d’importantes lésions hépatiques qui, à la longue, peuvent s’avérer très dangereuses pour la santé.

Petites recommandations

On oublie donc le paracétamol avec l’alcool. Il vaut mieux avoir une gueule de bois pendant quelques heures que de mettre sa santé en danger. Ce médicament est donc à prendre uniquement lorsque l’on est sobre, avec un intervalle de quatre heures minimums entre chaque comprimé et on ne dépasse pas la dose recommandée, à savoir 3 grammes par jour sans avis médical. Si vous souhaitez absolument prendre un antalgique pour traverser un lendemain de veille douloureux, optez plutôt pour de l’ibuprofène ou encore l’aspirine, mais toujours avec modération.

À découvrir aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.