Home Lifestyle BODY POSITIVE: cet anglais de 26 ans célèbre les seins au masculin

BODY POSITIVE: cet anglais de 26 ans célèbre les seins au masculin

Instagram @bopo.boy
Instagram @bopo.boy

Alors que le mouvement « body positive » prend toujours plus d’ampleur auprès des femmes, de plus en plus d’hommes souhaitent eux aussi se libérer des diktats de la beauté véhiculés par la société. C’est pourquoi Stevie Grice-Hart publie avec fierté des clichés dévoilant ses « man boobs », des seins d’homme. Une initiative décomplexée et inspirante. 

Par des photos non retouchées de son corps au naturel, Stevie, conseiller financier anglais de 26 ans, désire montrer que les femmes ne sont pas les seules à lutter contre une image formatée de la beauté. Les hommes aussi souffrent des standards imposés à travers les médias et les réseaux sociaux. Le jeune Britannique veut ainsi devenir une icône  au masculin du mouvement body positive.

Un discours plein d’honnêteté

Après une multitude de régimes yo-yo et des passages incessants de la taille M à la taille XXL, Stevie se dirige vers Instagram afin d’y trouver la motivation pour se mettre au sport. Mais au lieu de cela, c’est sur le compte d’une modèle plus-size se décrétant body-positiviste qu’il trouve l’inspiration. Plutôt que s’enfermer dans un régime drastique et de dédier sa vie au sport, le jeune homme décide alors de partager à son tour un discours honnête sur son expérience et son état d’esprit.

Depuis mon enfance, on m’a appris que les hommes doivent être grands, musclés, avec des abdominaux comme des montagnes et transpirer la testostérone. Bien sûr, il n’y a rien de mal à penser comme ça, mais quand j’étais enfant, j’ai découvert que personne dans les médias ne me ressemblait… Personne n’avait de seins d’homme, personne n’avait le ventre flasque et certainement pas de vergetures. En grandissant de cette façon, la société m’a appris à haïr mon apparence, à haïr mon corps et tout ce que l’on appelle les « défauts ».

« Il est temps d’avoir des Ken plus-size »

Tout en souhaitant casser les critères de beauté pré-construits par la société, le body-positivisme transmet un message d’acceptation de tous les corps. Et en exposant sans complexes rondeurs, poils, vergetures et « man boobs », Stevie détruit les clichés de la beauté au masculin. Selon lui, après avoir ébranlé les stéréotypes de la beauté féminine, le mouvement doit davantage s’attaquer au sexe opposé: « Nous avons des Barbie plus-size, il est temps d’avoir des Ken plus-size ». À travers son compte, qui dénombre déjà près de 12000 followers, Stevie a donc créé une communauté pour tous les hommes éprouvant des difficultés à s’accepter tels qu’ils sont. Un espace de parole selon lui nécessaire:

Les femmes ont une communauté pour se nourrir les unes les autres et parler de leurs problèmes, les hommes n’en ont pas.

Alors que les réseaux sociaux sont toujours plus pointés du doigt pour leurs effets néfastes sur la perception de soi, Stevie est ravi de voir que son compte Instagram aide d’autres personnes: « J’aime à penser que je contribue à la création d’un mouvement nouveau pour les hommes et leur confiance en leur corps ». On applaudit Stevie pour cette initiative et on encourage tous les hommes à se décomplexer de la sorte!

View this post on Instagram

The pressure society puts on men to be masculine is suffocating, and I believe a huge factor as to why there aren’t as many guys who openly discuss their body image 💙 Men are expected to be manly, strong and never show emotion. Something which we are spoon fed from such a young age. I remember when I was a kid and I took my pink power ranger toy into school only to have it confiscated and my parents told that isn’t a ‘boy’ toy and it’s far too feminine 💙 I remember when I would get upset I would be told to ‘man up’ rather than talk about my feelings – because apparently ‘boys don’t cry’ 💙 And I remember being ridiculed for being far more artistic than I ever was athletic 💙 Toxic masculinity is rife within our society, it’s often used as a shield for the actions of men because ‘boys will be boys’ but that’s bullshit. Men are accountable for their actions and masculinity isn’t strict in its definition, despite what many would have you believe 💙 Men cry Men talk about their emotions Men are artistic Men like pink And most important men come in every form imaginable – and just because they don’t live up to yours and society’s expectations of what it means to be a man, doesn’t make them any less of one 💕 #bopo #bodypositive #bodypositivity #effyourbeautystandards #malebodypositivity #nowrongway #masculine #masculinity #toxicmasculinity #gay #gayuk #growingupgay #lgbtqia #selflove #loveyourself #donthatetheshake #beunapologeticallyyou #embracethesquish #allbodiesaregoodbodies #everybodyisbeautiful

A post shared by Stevie Blaine (@bopo.boy) on

View this post on Instagram

When I first started on this journey I spent a lot of time trying to be present in my body, to see my body. And I mean truly see it. Up until this point I spent much of life avoiding every reflective surface like be plague 🌸 So every morning I would wake up stand in front of the mirror and find one thing I liked about myself. Standing there and forcing myself to see every inch of my body was difficult but it enabled me to be truly present. Some days were easy and would go something like this “I like my eye, they allow me to see, actually they’re kinda cute” and other days I’d be stood naked for 45 minutes struggling to find a single inch of myself I was happy with and that’s ok 🌸 Body positivity isn’t a destination, it’s a journey. The mirror was something I avoided for so many years but eventually it helped me really see my body and learn to love every inch of its beauty 💕 🌸 #bopo #bodypositive #bodypositivity #bodyposi #beunapologeticallyyou #nowrongway #selflove #selfcare #loveyourself #loveyourbody #everybodyisbeautiful #effyourbeautystandards #embracethesquish #selfacceptance #beauty #malebodypositivity #bopobabe #bopowarrior #boporevolution

A post shared by Stevie Blaine (@bopo.boy) on

D’autres articles body-positive:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.