Home Lifestyle « J’ai jeté ma balance »: cette mannequin prône le body positive

« J’ai jeté ma balance »: cette mannequin prône le body positive

Sur Instagram, Bridget Malcolm, une ancienne mannequin Victoria’s Secret dénonce la pression qu’elle a subie durant sa carrière et explique sa démarche body positive. Car, accepter son corps comme il est, ça s’adresse à tout le monde.

Sur Instagram, elle explique sa démarche

« Cette fille n’est pas grosse. Je me souviens que lorsque cette photo a été prise, on venait de me dire que je devais perdre du poids. Ce n’est pas la première ni la dernière fois que j’ai entendu ça. » Dans une publication Instagram, la mannequin australienne, Bridget Malcolm explique la pression qu’elle a subie durant sa carrière. Elle enchaîne: « C’est toujours drôle d’avoir à poser comme si tu es sûre de toi et heureuse d’être en maillot de bain alors que tu es en guerre contre propre corps » Ce message publié le mardi 13 mars est accompagné d’une photo de la top modèle en maillot.

Mon voyage vers l’acceptation de mon corps

Un jour avant son post Instagram, l’ancien mannequin de Victoria Secret publiait sur son blog un long article dans lequel, elle explique plus largement sa démarche dans l’acceptation de son corps #bodypositive. « En août, je me suis fait une promesse. Il était temps que je fasse la paix avec mon corps. J’ai jeté ma balance, mon ruban de mesure et les vêtements que je portais quand j’étais plus maigre. » Elle a également supprimé tous les selfies pris à la salle de sport. « En fait, je ne voulais plus aucun point de comparaison. Je voulais juste pouvoir ne plus me regarder dans un miroir en pensant que j’étais trop grosse »

Lire aussi: COUP DE GUEULE: elle remet à sa place Khloé Kardashian et ses astuces pour paraître mince

Elle sent qu’elle avance dans la bonne direction

Aujourd’hui, la mannequin explique retrouver peu à peu de liberté et n’en avoir rien à faire d’avoir pris un peu de poids. Sur Instagram, elle a posté une nouvelle publication dans laquelle elle remercie tous ceux qui la soutiennent. Elle explique également le contexte de sa photo: C’était a la fin d’une période de 3 semaines pendant laquelle j’ai parcouru 8 pays différents. Tous ces déplacements m’ont fait prendre du poids, ce qui m’a rendue très anxieuse. J’ai eu de la chance que le shooting soit facile, chaleureux et drôle mais je me suis endormie en pleurant cette nuit-là. J’étais terrifiée à l’idée de retourner à NYC en étant ‘grosse’ et de devoir faire face à mes clients et à mon agence. Ridicule. »

To everyone who has supported me in my decision to be honest about my body struggles, thank you. I am completely overwhelmed by all your love – and I try to respond to all your messages. I will be writing about my experiences in this arena on my blog regularly – stay tuned ❤️ I’ve had enough. Today make the choice to love the body you inhabit, and take back your strength, because you are always enough. This photo was taken at the end of being in 8 different countries in three weeks (two trips to aus from Europe included) All that travel had me gaining weight and I was so anxious about it. Luckily the shoot was easy, loving and fun – but I cried myself to sleep that night, I was so terrified at going back to NYC “fat” and having to face my clients and agency. Ridiculous.

A post shared by Bridget Malcolm (@bridgetmalcolm) on

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.