Home Lifestyle BLOCUS: 5 idées reçues concernant le sommeil en exam’

BLOCUS: 5 idées reçues concernant le sommeil en exam’

En période d’exam’, maman nous certifiait qu’une bonne nuit de sommeil valait toutes les nuits blanches de révision et papa nous conseillait de nous lever aux aurores pour relire une dernière fois. Qu’en est-il réellement? Geert Doorlag, spécialiste du sommeil chez Auping livre 5 conseils aux étudiants!

5 conseils pour un bon sommeil en exam’

Mieux vaut, avant un exam’, 10 heures de sommeil ou une nuit blanche? Relire avant de dormir ou le faire au petit matin? Une micro sieste ou une longue sieste?… Autant de questions que se pose un étudiant en blocus et auxquelles, il recevra une réponse différente en fonction de son interlocuteur. A la place de se fier aux « on dit que », les conseils d’un expert c’est bien aussi. Spécialiste du sommeil chez Auping, Geert Doorlag confie 5 astuces aux étudiants pour bien dormir durant cette période de stress intense! La première chose que tous les étudiants doivent absolument mémoriser: le manque de sommeil peut être désastreux pour les résultats! 

1

Filer directement au lit après l’étude: non

Surtout, on évite de sauter de son bureau à son lit sans transition! L’idéal, après une journée d’étude est de s’octroyer une « pause » de minimum une heure avant d’aller dormir. On le sait, Netflix vous fait de grands signes mais le must du must c’est de prendre l’air. On ne parle pas d’une randonnée mais juste une petite balade pour aérer votre esprit. L’activité physique permet de se relaxer et de mieux dormir.

2

Répéter ses cours le soir: oui

Juste avant d’entamer votre petite marche de soirée, n’hésitez pas à répéter vos cours. Cependant, sachez que le sommeil permet de réorganiser la matière apprise et de mieux la mémoriser. (Maman disait vrai…)

3

La sieste éclair: oui

La sieste oui mais la sieste de plus de quinze minutes non. En effet, au-delà de ce temps, on tombe dans un sommeil profond qui n’est pas efficace. Le combo gagnante pour se remettre d’aplomb: boire un café juste avant de fermer les yeux. Etant donné qu’il faut 20 minutes pour ressentir les effets de la caféine vous vous réveillerez en pleine forme après votre micro sieste.

Lire aussi: Mode d’emploi de la sieste idéale

4

Les nuits blanches: non

Geert Doorlag est catégorique sur la question: « Je ne peux que vous déconseiller d’étudier toute la nuit. Tout d’abord, tout ce que vous apprenez en journée n’est enregistré dans la mémoire à long terme que pendant le sommeil. Si vous ne dormez pas assez, vous éprouverez de grandes difficultés à vous souvenir de ce que vous avez appris. » Et puis, le sommeil facilite la concentration. Des chercheurs de l’Université de Leyde aux Pays-Bas ont d’ailleurs identifié qu’un étudiant dormant bien la veille d’un examen réussi mieux.

5

Se lever plus tôt pour relire: oui

Le jour de l’examen, on programme son réveil 30 minutes plus tôt que d’habitude pour relire et répéter son cours une dernière fois. De la sorte, non seulement votre matière se trouvera dans votre mémoire à long terme mais également à court terme.

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.