Home Lifestyle Avec ce petit exercice, vous allez apprendre à aimer vos défauts

Avec ce petit exercice, vous allez apprendre à aimer vos défauts

Vous pensez être une personne pleine de défauts terribles et handicapants? Vos défauts vous donnent l’impression d’être nulle? Grâce à ce petit exercice de développement personnel, pioché dans « Mon programme Ikigai » de Caroline de Surany, vous allez apprendre à vous aimer davantage.

Dans son livre Mon programme Ikigai, Caroline de Surany donne chaque semaine, pendant 12 semaines, des petits exercices pour trouver le secret du bonheur. On vous dévoile l’exercice des défauts, pour enfin apprendre à voir vos qualités. Ça vous semble tordu? On vous explique!

  1. Prenez vos trois pires défauts. Ceux qu’on vous a beaucoup reprochés, ceux qui vous encombrent. Ceux qui vous bloquent (paresseuse, nulle, fatigante, bornée, négative…).
  2. Prenez-les un par un et trouvez au moins deux avantages pour chacun. Par exemple, si vous vous trouvez paresseuse, qu’en tirez-vous comme bénéfice? Vous ne perdez pas votre temps avec des choses inutiles? Vous optimisez votre travail? Vous savez exactement ce que vous voulez?
  3. Traduisez ces avantages en qualités, dans notre exemple: efficace, déterminée, sélectif. Avec un défaut, vous arrivez à trois qualités.
  4. Surtout, ne cherchez pas à trouver directement les qualités de vos défauts. Passez toujours par l’étape « À quoi ça me sert? » Ça vous aidera à trouver des qualités qui vous parlent vraiment.
  5. Si un défaut vous pose problème, et que vous n’arrivez pas à lui trouver des avantages, demandez à quelqu’un de neutre de vous aider (plutôt une copine éloignée qu’un collègue de travail ou un membre de la famille).

En réalisant qu’il existe une face cachée à chaque défaut, vous allez vous sentir beaucoup plus légère. Vous remarquerez que votre défaut vous a permis de développer plein de qualités pour le contrebalancer!

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.