Home Lifestyle Couple Après la « charge mentale », la dessinatrice Emma évoque un autre problème typiquement...

Après la « charge mentale », la dessinatrice Emma évoque un autre problème typiquement féminin

Sa bande dessinée sur la charge mentale avait créé le buzz. La dessinatrice Emma revient avec une nouvelle planche sur le thème de l’attente après le travail. Et ça risque, une fois de plus, de parler à de nombreuses femmes!

Se dépêcher de rentrer du boulot pour aller chercher les enfants à temps à la crèche ou à l’école, donner leur bain, les aider pour leurs devoirs tout en pensant au repas du soir, c’est le quotidien de beaucoup de mères de famille. Après le travail, une deuxième journée commence! Et selon la dessinatrice Emma, bien souvent dans notre culture, c’est à la femme qu’incombe ces tâches.

Un présentéisme à 2 échelles

Si les femmes ont tendance à zapper leur pause midi et agencer leur emploi du temps pour finir une tâche à temps et pouvoir quitter leur boulot plus tôt, selon la dessinatrice, ce mécanisme n’est pas aussi naturel du côté des hommes.

Comment changer les mentalités?

Selon la dessinatrice, dans notre société, le temps passé au travail est davantage valorisé que le travail réellement effectué.

Pour être remarqués, promus et récompensés, les salariés vont devoir montrer, plus que leur capacité à être efficace, leur capacité à sacrifier leur temps personnel (et donc familial) au bénéfice de leur employeur

Pour sortir de cette logique sexiste, Emma estime qu’il faut éclater ce cloisonnement entre les hommes et les femmes et changer les mentalités!

Bien sûr, l’expérience d’Emma n’est pas universelle et dans certains couples cette logique est inversée. Mais sa bande dessinée a, une fois de plus le mérite de nous faire réfléchir et de lancer le débat. Et vous, vous reconnaissez dans ces dessins?

Pour lire l’entièreté de la BD, c’est ici!

On en a aussi parlé:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.