Home Lifestyle Animaux N’utilisez surtout pas de gel hydroalcoolique sur vos animaux

N’utilisez surtout pas de gel hydroalcoolique sur vos animaux

Les vétérinaires tirent la sonnette d’alarme: n’utilisez jamais de gel hydroalcoolique pour désinfecter vos animaux. Ils sont très dangereux pour leur santé!

Pour rappel, selon les scientifiques, le risque de transmission du Coronavirus des animaux vers les hommes est quasiment nul. Par contre, les laver avec du gel hydroalcoolique ou autre produit corrosif pourrait causer de graves dégâts sur la santé de nos boules de poils!

Le gel hydroalcoolique responsables de comas et brûlures

« Plusieurs animaux ont été reçus chez leurs vétérinaires ces derniers jours pour de nouveaux motifs de consultation :

  • Le coma éthylique pour les chats lavés au gel hydroalcoolique.
  • Des intoxications et des brûlures cutanées à cause d’utilisation de désinfectants sur les animaux.

Ne lavez pas vos animaux avec des produits corrosifs, ni javel ni gel Hydroalcoolique! » prévient la Clinique Vétérinaire de Chazay sur ses réseaux sociaux.

Comment laver vos animaux de compagnie?

Si vous désirez nettoyer les coussinets de votre chien ou votre chat après une balade, les vétérinaires conseillent de passer une lingette avec de l’eau savonneuse sur ses pattes. Il existe une large gamme de produits très efficaces spécialement conçus pour toiletter nos amis à quatre pattes. Le gel hydroalcoolique n’en fait pas partie!

En cas d’urgence avec votre animal

Certains vétérinaires ont fermé leur cabinet temporairement à cause du Coronavirus, d’autres ne reçoivent qu’en cas d’urgence, en adoptant des mesures de précaution strictes. Si vous aviez justement prévu d’administrer un vaccin à votre animal de compagnie, les soignants précisent que ça peut attendre un mois supplémentaire. En cas de rendez-vous qui ne peut pas attendre, prenez contact avec votre vétérinaire.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.