Home Lifestyle 5 précieux conseils pour écrire son mémoire plus vite

5 précieux conseils pour écrire son mémoire plus vite

Getty

Lorsqu’on écrit un mémoire, on a parfois du mal à voir vers où aller. Et bien souvent, on finit dans le rush, avec une tonne d’informations à traiter et dont on ne sait que faire. Mais pas de panique, nous sommes beaucoup à être passés par cette épreuve et on vous donne nos conseils pour écrire votre mémoire rapidement et surtout, efficacement!

Pour certains, rédiger un mémoire est une partie de plaisir, mais pour d’autres, il s’agit d’une tare incommensurable. Pourtant, qui dit études universitaires, dit forcément mémoire, et celui-ci est un passage obligé pour obtenir son diplôme. On vous livre 5 précieux conseils pour vous organiser au mieux dans sa rédaction!

1

Établir un planning

Que vous le rendiez en première ou seconde session, le mémoire a une date de remise officielle. Organisez vos journées à l’avance en fonction de cette date. Prévoyez un planning détaillé de ce que vous allez travailler et quand. Cela permet de répartir équitablement la charge de travail en fonction de vos activités à côté; car oui, on peut tout à fait avoir une vie sociale lorsqu’on écrit son mémoire!

2

Commencer par la table des matières

La table des matières donne une vue d’ensemble de votre mémoire. Inutile de vous jeter à corps perdu dans une partie de votre mémoire sans savoir où aller: prenez le temps de définir le squelette de votre écrit. Usez de titres, de sous-titres, de points et de sous-points. La table des matières évoluera au fil de vos lectures, mais elle vous donnera une ligne conductrice, sans vous éparpiller en touchant à mille et un sujets en corrélation avec le vôtre.

3

Terminer par l’introduction

On a tendance à écrire notre mémoire dans l’ordre dans lequel il apparaitra. De cette manière, on débute souvent ses écrits par la rédaction de l’introduction. Erreur! Si il y a bien quelques lignes qui donnent le ton de votre mémoire, c’est l’intro! Or, on sait à quel point le contenu de notre mémoire peut évoluer au fil de nos recherches et de sa rédaction. On terminera donc plutôt par l’intro et ce, afin de la rendre la plus complète possible à propos des points traités dans le mémoire.

4

Décupler les sources de relecture

Ne vous fiez pas à une seule personne pour relire votre mémoire. Décuplez les points de vue et choisissez à la fois des personnes qui connaissent votre sujet et d’autres, absolument pas. Celles qui connaissent vous permettront de corriger le fond et celles qui ne connaissent pas vous permettront de pointer du doigt les passages où les explications ne sont pas claires. Bien souvent, ce que l’on attend de nous dans un mémoire, c’est d’apprendre des choses à notre jury et leur montrer que l’on maîtrise le sujet étudié. En ayant plusieurs relecteurs, on est préparés à différents regards sur notre travail.

5

Avoir confiance

Ce conseil peut paraître bateau et pourtant, il est terriblement important. En effet, on a souvent tendance à perdre pied face à la montagne d’informations à traiter. Mais faites-vous confiance: vous avez choisi ce sujet car vous avez une affinité avec lui. N’oubliez jamais que le mémoire reflète la personne que vous êtes et le fruit de votre travail: vous lui donnez la consistance que vous souhaitez. Prenez conscience de votre valeur et ne baissez jamais les bras, même lorsque vous vous sentez noyé.e sous la charge de travail! Votre travail sera récompensé et vous pourrez être fier.e du travail accompli!

Lire aussi: