https://api.mijnmagazines.be/packages/navigation/
Home Lifestyle 2019 était l’année du chamboulement et c’est tout à fait normal

2019 était l’année du chamboulement et c’est tout à fait normal

2019 touche à sa fin et on se sent comme qui dirait exténué, fatigué, à bout de souffle et d’énergie. Tout ça, en même temps. Pas super réjouissant de prime abord cet état, hein? Eh bien pourtant, c’est tout le contraire qu’il faudrait penser. En effet, un cycle s’achève et un nouveau commence. Adios les mauvaises vibes, place à la joie et au bonheur.

Qu’est-ce que 2019 a été pénible, hein? Pourtant, il y a 364 jours, on jurait face aux feux d’artifice qui crépitaient dans le ciel que “2019, c’est bon, c’est mon année!”. Eh merde, pas de chance, en fait, ça l’était pas du tout. Genre, vraiment pas. Mais ce n’est pas un hasard, ô nooon! Cette année, on a le droit de blâmer les astres (les autres années aussi, mais c’est moins crédible). En effet, 2019 marque la fin d’un cycle tandis que 2020 souligne le commencement d’un nouveau.

Lire aussi: “On est d’accord pour dire que 2019 était une année de merde?”

2019, l’accumulation des 8 dernières années

Cette année, que ce soit de manière consciente ou inconsciente, vous avez dit au revoir à un amour qui vous semblait éternel et en lequel vous projetiez votre avenir? Vous avez balayé d’un revers de la main une amitié toxique qui vous prenait votre énergie? Vous avez changé de boulot car vous étiez malheureux dans le vôtre? Vous avez décidé de déménager pour établir un nouveau départ? Et finalement, vous avez pleuré beaucoup beaucoup […] beaucoup car ces décisions n’étaient pas forcément le fruit de vos démarches ou bien qu’au contraire, ça l’était, mais c’était loin d’être votre top goal pour 2019? Oui oui, rassurez-vous, ici aussi, c’est encore la faute à 2019.

Lire aussi: “5 questions à se poser pour faire le bilan de son année”

En effet, en numérologie, c’est assez connu, le chiffre 9 signe la fin d’un cycle. On n’abordera pas l’histoire des années personnelles calculées en fonction de notre date de naissance et qui est bien spécifique à ce monde-là aussi, mais dans tous les cas, pas étonnant que 2019 ait été une sacrée année de… ahum, chamboulements, pour rester poli. C’est en effet un cycle de bientôt 9 ans qui s’achève. Sur ces 9 années, vous en avez passé 8 à construire votre personne dans chacune de ses facettes; vous avez accompli des choses et en avez détruit d’autres, vous avez dit “oui” à certains et “non” à d’autres, vous avez foncé droit dans des projets et refusé d’autres sans sourciller. Cette dernière année, la 9ème donc, c’est celle du bilan et de la remise en question. Ce que vous avez vécu cette année, c’est la conséquence directe d’une accumulation émotionnelle de ces 8 dernières années.

2020, l’année de la positive vibe

En 2019 donc, on a mêlé une myriade de sentiments: on a connu la joie, la tristesse, la déception, la trahison, la douleur, la peine, la légèreté… Bref, on a eu l’impression que cette année, c’était un peu 10 ans en une et dans le fond, c’était le cas. 2019, c’était l’occasion de se recentrer sur ce qui nous tient réellement à coeur aujourd’hui, retrouver nos valeurs, voir sur qui et quoi on peut compter. C’était en quelque sorte l’année du vide, comme si on avait plongé en apnée dans un inconnu et que l’on reprenait enfin notre respiration en cette fin d’année; en se redécouvrant, en tentant d’aimer la personne que l’on est devenue et en s’appréhendant un peu moins que les années écoulées.

Allez, 2020 sera bon, on y croit. Parce que si on y croit, y a moyen que ça passe comme une couque. Haut les coeurs!

Lire aussi: