Home @Home & Sorties WTF: cette boutique vend des peluches de luxe en fourrure véritable

WTF: cette boutique vend des peluches de luxe en fourrure véritable

Histoires de bêtes
Alors que la fourrure est de plus en plus boudée par les créateurs, un fabriquant de peluches parisien a jugé bon d'en faire la matière principale de ses pièces.

Fourrure, cuir et torture

Histoires de bêtes… en voilà un joli nom. À première vue, on pourrait penser qu'il s'agit là du titre d'une comptine pour enfants ou du nom d'un refuge pour animaux. Et bien, point du tout!

Made in France with love. Des peluches d'exception, avec un supplément d'âme et de douceur.

Cette marque, qui revendique à mort le fait que tout est produit sur le sol français, est en réalité fabricante de peluches de luxe. Si, vous non plus, le terme de "peluche de luxe" ne vous dit rien, il s'agit en fait de pièces réalisées à partir de vrais animaux: fourrure et cuir ont donc été arrachés de leurs propriétaires d'origines pour finir sur des jouets (qui finiront, eux, dans la bouche d'un enfant, par terre ou perdu au milieu d'une aire de jeux…). Alors c'est vrai que là, tout de suite, on ne comprend pas trop les terme "made with love" et "supplément d'âme". Ou alors il faut que l'on nous explique comment il est possible de tuer un animal avec amour et de mettre gentiment son âme dans une peluche…

Histoires de bêtes

Histoires de bêtes

Histoires de bêtes

Peluches de luxe, mais à quel prix?

Bien sûr, comme toute pièce de luxe, ces peluches ont un prix. Et un prix qui fait mal là où ça passe. Il faudra donc débourser 900 € pour un ourson de 28 cm en vison, 860 € pour un lapin de 28 cm en véritables poils de lapin et 1 800 € pour un ourson de 40 cm en poils de lapin.

Ces pièces, pour bébés triés sur le volet, nous amènent donc à nous demander le pourquoi du comment? Pourquoi offrir à son enfant une pièce pareille et donc lui mettre dans le crane que des animaux sont morts pour son bon petit plaisir? Parce qu'au final, des centaines d'animaux tout doux ne demandent qu'à être câlinés au lieu de servir de rembourrage ou de vêtement à un jouet. Espérons qu'avec l'année 2016, s'envoleront aussi les idées atroces pour laisser place à un monde meilleur.

Source: Metro.

On vous en avez aussi parlé:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.