Home @Home & Sorties VIDÉO: l’histoire de ce bébé né avec le cerveau hors du crâne...

VIDÉO: l’histoire de ce bébé né avec le cerveau hors du crâne émeut la Toile

Katherine C. Cohen/Boston Children’s Hospital
Vendredi dernier, après une longue opération de six heures, l'enfant de 8 mois a été sauvé d'une mort certaine. Préparez vos mouchoirs, on vous raconte cette renaissance.

"Incompatible avec la vie"

Sugarcreek, dans l'Ohio au nord-est des États-Unis. Sierre et Dustin Yoder sont aux anges: ils vont enfin connaître le sexe de leur deuxième enfant. Mais cette échographie leur révèle l'insoutenable. À 22 semaines, leur futur bébé est déjà condamné à mort. Il souffre d’une affection rare et incompatible avec la vie, l'encéphalocèle.

L'avortement, vivement conseillé

Le cerveau s'échappe de la boîte crânienne en formation et se développe sous la peau. Le corps médical est formel: privé de ses fonctions cognitives, le bébé ne survivra pas à la naissance. Mieux vaut interrompre la grossesse.

Mais la veille de l'avortement, programmé le 26 juin 2015, les parents décident de laisser une chance à leur fils. 

Un petit battant

Pile poil à l'heure, Bentley pousse son premier cri le 31 octobre 2015. Malgré les virus et les complications respiratoires, le petit persiste et s'accroche à la vie. Personne, y compris les neurochirurgiens, ne parie un centime sur la survie de Bentley, son cerveau étant trop endommagé. Pourtant, le ciel finit par s'éclaircir. Quatre mois plus tard, les médecins envisagent une chirurgie de reconstruction.

100 cm cubes de cerveau

Il suffit parfois d'une rencontre pour que notre vie change de cap. Les parents de Bentley se rendent un jour à l'hôpital des enfants de Boston. Le Dr John Meara et son équipe établissent un programme opératoire pour replacer les 100 centimètres cubes de cerveau qui débordent. Le 24 mai 2016, l'opération est un succès et prolonge l'espérance de vie de Bentley. 

Bien que son futur soit incertain et que les médecins doutent sur l'évolution de ses capacités cognitives, les parents profitent pleinement de leur fils. 

On espère que ce courageux petit garçon n'aura pas trop de séquelles et qu'il pourra grandir le plus normalement possible. En attendant plus de news sur son état de santé, regardez cette vidéo touchante (et exercez votre English).

On en parle sur flair.be:

Crédit: Caro Line.

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.