Home @Home & Sorties Une super maman réécrit un devoir en y enlevant tous les clichés...

Une super maman réécrit un devoir en y enlevant tous les clichés sexistes

Shutterstock
Le prix de la meilleure maman revient aujourd'hui à Lynne Polvino. En aidant sa fille à faire ses devoirs, elle a été abasourdie par un exercice fourrant déjà dans la tête de la gamine qu'en tant que femme, sa place est plus à la maison qu'au bureau. 

La matinée a été horrible. Lisa devait aller à l'école à temps. Son père devait aller au bureau à temps. Et maintenant, sa maman devait aussi se dépêcher.

Le papa de Lisa a fait le petit-déjeuner. Ce n'était pas si bon que ça. 

Ce sont le genre de stéréotypes gros comme des maisons qui se cachaient dans un des exercices que la fille de Lynne a reçu le 23 mai dernier. De quoi déjà lui fourrer dans la tête, dès son plus jeune âge, qu'une fille ne peut pas rêver faire carrière! 

Quand maman travaille, la maison ne tourne pas rond

Ce texte à trous raconte la vie d'une petite fille prénommée Lisa qui est triste parce que sa mère retourne au travail. Et avec une maman moins présente à la maison, plus rien ne va… Vous avez dit "cliché"?

Le papa n'est forcément pas doué pour préparer le petit-déjeuner. Maman n'étant plus dispo pour faire la vaisselle c'est la petite Lisa qui doit la faire… Bref, Maman ferait bien de rester à la maison et se mettre au service de tout le monde. Heureusement l'histoire finit bien puisqu'elle revient plus tôt de son emploi pour passer la soirée avec sa fille… Top, la morale de l'histoire!

Une mauvaise leçon pour les enfants

Les enfants construisent leur vision du monde à travers ce qu'ils voient et ce qu'ils lisent. C'est pourquoi Lynne a été tellement choquée que l'on puisse continuer aujourd'hui à leur dire que les femmes qui travaillent rendent leur famille malheureuse et que les hommes ne se débrouillent pas bien avec les tâches ménagères. 

Les stéréotypes sont dangereux pour la société. C'est comme ça que certains groupes sociaux ne font pas d'études supérieures, ou encore que les femmes renoncent à avoir de l'ambition professionnelle.

Un bonne leçon pour la maîtresse

Abasourdie par tant de sexisme, Lynne Polvino a décidé de publier ce devoir sur Facebook en prenant soin de réécrire une version non-sexiste. 

Dans la version corrigée on peut lire par exemple:

La matinée s'est très bien passée. Lisa devait arriver à l'école à l'heure. Sa mère devait arriver au travail à l'heure. Son père est en congé de paternité pour s'occuper du petit frère de Lisa et contribuer à l'égalité de la répartition des tâches ménagères. 

Le soir, sur le chemin du retour à la maison, elle a pensé: "Je me demande si je deviendrai ingénieure comme maman dans je grandirai, ou prof ou quelque chose d'autre encore. Je peux faire tout ce que je veux!

Source: Madmoizelle.com

Ceci vous intéressera aussi:

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.