Home @Home & Sorties Une étudiante de 19 ans crée une œuvre choc contre le viol

Une étudiante de 19 ans crée une œuvre choc contre le viol

Emma Krezner
"Le toucher d'une personne sur le corps d'une autre et l'impact de ce contact, volontaire ou non." C'est ainsi qu'Emma Krezner a défini son projet artistique aussi fort que dérangeant. Un portrait brutal des violences sexuelles.

Une carte, celle d'un corps plutôt que d'un pays. Mais légendée comme telle, avec la symbolique de chaque couleur. Noir pour les caresses de maman. Bleu pour celles de papa. Vert pour les câlins des frères et sœurs et jaune pour ceux des amis. Orange pour le toucher d'un amoureux. Et rouge pour cette personne à qui j'ai dit non. L'œuvre de la jeune Américaine parle d'elle-même, aussi crue qu'interpellante.

A l'image de toutes les victimes

C'est sur la photographie de la silhouette nue d'une amie qu'Emma Krezner a posé ces marques de mains à la peinture. Avec la volonté de parler des trop nombreux abus vécus par les femmes à travers le monde.

En traçant ces empreintes, j'ai pensé à ce qui se revelerait vrai pour moi tout en étant universel.

L'étudiante a achevé son tableau juste après avoir participé à la Women's March de Washington ce 21 janvier 2017. Un évènement qui, s'il visait à condamner l'arrivée de Donald Trump à la présidence des USA, militait aussi pour les droits des femmes et pour combattre toute forme de violence et d'intolérance. Il n'a dès lors fallu que quelques heures pour que l'œuvre d'Emma devienne virale sur les réseaux sociaux. Une popularité que la jeune femme a qualifiée de "déchirante autant qu'inspirante". Et un engagement qu'on admire.

Sayno1

Sayno2

sayno3

Emma Krezner

Eux aussi sont militants:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.