Home @Home & Sorties On a vu « Sing Street » et on a adoré!

On a vu « Sing Street » et on a adoré!

Sing Street sort ce mercredi 26 octobre dans les salles. Et on ne peut que vivement vous conseiller de pousser les portes des petits cinémas de votre région pour aller voir cette pépite! 

Le pitch

Conor, dont les parents sont au bord du divorce, est obligé de rejoindre les bancs d'une école dont les règles d'éducation diffèrent de l'école dont il avait l'habitude. Il se retrouve entouré d'élèves turbulents, de professeurs dépassés… Ce qui éclaire sa journée, c'est une mystérieuse fille qu'il voit à la sortie du lycée. Pour l'impressionner, il décide de monter un groupe de musique et lui propose de jouer dans son clip. Ce qui lui permettra aussi de nouer un lien très fort avec son frère passionné de musique et de doucement s'affirmer. 

Métaphore du passage à l'âge adulte

Finalement, l'évolution du groupe, à la recherche de son style musical, gagnant doucement en confiance… Fonctionne très bien comme métaphore du passage à l'âge adulte. Du coup, le film parle à tout le monde! Savoir qui on est, trouver sa place dans une famille défaillante, imposer ses propres choix et finalement voler de ses propres ailes… Sont des défis qu'on a tous vécus. 

On s'y croirait

L'histoire se déroule dans le Dublin des années 80', sur fond de crise financière. Conor et son grand frère, Brendan, regardent l'émission "Top of the pops" à la télévision. Le réalisateur John Carney a réussi une jolie reconstitution… 

La musique jalonne évidemment le film du début à la fin, les chansons du groupe répondant à celles de Duran Duran, The Cure, A-Ha… Les plans sont ultra-esthétiques au point de vouloir mettre l'écran sur pause parfois. Et évidemment les fashionistas ne pourront pas ne pas être inspirée par le style de Raphina, ses cheveux crêpés, ses pulls oversizes, ses créoles, son total look jeans, son kimono…

Un casting qui fonctionne à merveille

Pas de tête bankable dans ce film, mais une équipe de jeunes acteurs super talentueux qui ont leur rôle dans la peau! Le jeune Conor est joué par un vrai chanteur, Ferdia Walsh-Peelo. Et Lucy Beynton, l'actrice qui endosse le rôle de Raphina, parvient à être insupportable et touchante à la fois… Bref, on l'adore! Enfin, une mention spéciale pour Eamon et ses lapins sans qui il manquerait quelque chose à ce film. Frappadingue juste comme il faut, il semble tout droit sorti des années 80! 

Un feel good movie

Malgré un contexte plus que déprimant (crise financière, divorce, violence…), ne vous attendez pas à être plombée par ce film! On rit, on pleure, mais quand on sort de la salle c'est surtout une incroyable force qui nous envahit, celle que seule la liberté peut nous faire ressentir. 

Les autres films à aller voir au ciné pour le moment:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.