Home @Home & Sorties Faut-il parler gaga à son bébé pour mieux l’éduquer?

Faut-il parler gaga à son bébé pour mieux l’éduquer?

Shutterstock
"Ta vaaa? Tiii veuw la tototte mon loulou"? Parler "gaga" à son enfant, certains sont totalement contre, d'autres complètement accros. La question anime le débat de l'éducation idéale depuis toujours. Mais la science pourrait avoir tranché..

Si vous faites partie du clan "du parler bien" aux enfants, vous aviez peut-être tort depuis le début. Selon certains scientifiques, l'apprentissage de l'enfant serait facilité par une mannière de parler un brin abrutissante. 

Le tchou-tchou éducatif

Le parler bébé complètement gaga aurait du bon. Mieux, il serait en fait primordial à l'apprentissage du langage. Cette façon d'accentuer les mots, très chantante, permet à l'enfant de mieux capter certains mots et donc de les retenir petit à petit. Catherine Laing, une linguiste américaine, s'est penchée sur ce phénomène et en a tiré des conclusions qu'elle partage dans le magazine The Conversation: 

Le langage bébé, ce n’est pas seulement une façon de communiquer avec des enfants en bas âge, cela a des implications importantes pour l’apprentissage du langage dès les premiers moments de vie d’un nouveau-né.

Notre cerveau a instauré un mécanisme de découpage des mots qu'il active lors d'une conversation pour en comprendre le sens. Mais les bébés ne connaissent pas encore l'existence de ces mots, ni leur signification. Ils se réfèrent donc aux intonations, aux inflexions de la voix. Le fameux "parler gaga" exacerbe ce découpage et offre à Bébé l'opportunité de détacher certains mots plus facilement. Par exemple, explique Catherine Laing:
 
Les bébés écoutent des mots isolés comme « maman » très fréquemment et ce sont souvent ces mots-là qu’ils vont apprendre à reproduire en premier. 
 

Chacun sa route

(Chacun son chemin) Si beaucoup estiment que le parler "gaga" est une forme d'abrutissement pour l'enfant, d'autres le revendiquent haut et fort. La science a peut-être choisi son camp. Mais malgré ce qui dit la science, les études ou votre voisin qui sait tout, l'éducation est très personnelle et relève du choix des parents.

D'autres questions d'éducation: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.