Home Forme Tout ce qu’on ne nous avait pas dit sur la grossesse

Tout ce qu’on ne nous avait pas dit sur la grossesse

Brussels, Belgium

Toutes les mamans le savent: il y a plein de choses qu’on nous cache sur la grossesse. Et c’est tant mieux, sinon plus personne n’oserait sauter le pas (alors que bon, le résultat en vaut le calvaire).

1

Ça bousille la libido

Qu’on nous amène illico celui (ça ne peut être qu’un homme…) qui a décrété que les futures mamans avaient le feu aux fesses au deuxième trimestre de grossesse. Et qu’il nous explique par le menu détail comment il fait pour continuer à se trouver attirant avec les jambes lourdes, 8 kilos – au bas mot – en plus et une peau de croco. Hein, comment?

2

Ça fait faire pipi (tout le temps)

Pas au lit, oufti non quand même. Mais les envies pressantes nous obligent à nous lever trois fois pendant la nuit. Cinq fois. Vingt fois. Tout ça pour s’entendre dire le lendemain: « T’as une petite mine, tu devrais te reposer un peu ».

3

Ça ruine

Enceinte et stylée? Bien sûr, que c’est possible. Mais pour ça, il faut un portefeuille extensible (comme les jeans…). À 40 euros la blouse mummy et 80 le bootcut-taille-élastiquée, on réfléchit à deux fois avant de refaire son dressing. Surtout que c’est pour en rechanger dans quelques mois (enfin ça, c’est qu’on espère).

4

Ça cloue au canapé

Si la plupart du temps, être enceinte n’empêche pas de rester active, il arrive qu’au troisième trimestre, le bidou ait tellement enflé qu’on ait de la peine à s’extirper du canapé. Même rester assise plus de 20 minutes au ciné relève de l’exploit. Résultat: pour s’évader, on a intérêt à se constituer une bibliothèque bien fournie. Ou un abonnement à Netflix. Pour s’affaler devant la télé telle une baleine échouée.

5

Ça empêche de se vernir les orteils

À moins de négocier un prix chez l’esthéticienne, on tire un trait sur le vernis dès le sixième mois. La faute à l’énorme bedon qui nous empêche de nous plier. Idem pour les lacets, qu’on n’arrive plus à nouer depuis belle lurette.

6

Ça oblige à dire adieu aux sushis, steaks tartare, camemberts,…

On a beau être immunisée contre la toxo, le CMV et autres joyeusetés enquiquinantes, une femme enceinte avertie évitera d’avaler ce qui est cru pour limiter les risques de listériose: pas de sushis, pas d’américain frites, pas d’huîtres, de toast au brie, de linguine vongole… Et surtout pas de mousse au chocolat (ben non, y’a des œufs crus dedans, évidemment).

7

Ça attire les sans-gêne

Mais quelle est cette manie de vouloir à tout prix poser ses mains sur le ventre des femmes enceintes? Limite, on inviterait notre interlocutrice à le faire, passe encore. Mais qu’elle nous colle sa paluche sur l’abdomen sous prétexte que ça porte bonheur, là on dit stop! Basta! Vade retro de mon estomac! Est-ce qu’on se permet de caresser le crâne des chauves pour s’attirer les bontés divines, nous?

8

Ça fait saigner les dents

Ces satanées hormones de grossesse ont un effet sur tous les organes, y compris les muqueuses du nez et de la bouche. Vu qu’un volume de sang plus important circule dans nos veines, on comprend mieux pourquoi les petits vaisseaux ont tendance à éclater. Résultat, ça dégouline de partout quand on se lave les dents. Mais ce n’est rien comparé aux hémorroïdes…

9

Ça abîme (et pas qu’un peu)

Mustela, Louis Widmer, huile d’amande douce, décoctions au clou de girofle… On a tout essayé. Non seulement ça pue, c’est gras, ça colle, mais surtout, ça ne sert pas à grand chose. On pourrait s’en tartiner matin et soir, si les vergetures ont décidé de nous strier le ventre, elles se moqueront bien de nos manœuvres.

10

Ça éneeeeerve!

Hou, ce qu’on est loin des clichés où mari et femme posent tendrement enlacés dans la chambre de leur bébé à naître. Que les moments d’intimité et de béatitude sont rares, une fois passée l’excitation des deux bandes bleues sur le test de grossesse. Très vite, arrivent les nausées, les insomnies, les envies de commettre des meurtres. Jusqu’au premier cri de bébéchéridamour… Mais ça, c’est une autre histoire.

Lisez aussi:

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.