Home Forme Tournée minérale, semaine 2: on tient le coup!
PUBLICITÉ

Tournée minérale, semaine 2: on tient le coup!

Cela va maintenant faire deux semaines que je me suis lancée dans cette aventure ultra-médiatisée qu'est la Tournée Minérale. Et jusqu'à présent, ça se passe plutôt bien! 
PUBLICITÉ

Un mois sans alcool… Cela faisait plusieurs mois que je voulais me jeter à l'eau. Avant tout pour pouvoir évaluer ma consommation d'alcool. Car finalement, entre tous les évènements pour le boulot, les restos entre copines et les soirées du week-end, les verres d'alcool se multiplient sans même que l'on s'en rende compte.

Mais justement, anniversaires par-ci et séjour entre potes avaient chaque fois raison de ma "Tournée minérale". L'avais pris la fâcheuse manie de reporter à chaque fois ce mois de sobriété. Finalement, février s'est imposé comme le mois idéal: il ne comporte que 28 jours et l'initiative est soutenue par la Fondation contre le cancer. Seul hic, j'ai des anniversaires et des pendaisons de crémaillère absolument toutes les semaines. Ça s'annonçait donc super compliqué… Mais en même temps, l'objectif n'est pas de rester calfeutrée chez soi, le plus loin possible des Gin Tonic et des Spritz. Sinon, c'est pas du jeu.

ginto

Mon bilan après 2 semaines

C'est à croire que mes craintes étaient infondées… Les deux premières semaines se sont super bien déroulées. J'ai refusé un verre de vin au restaurant italien, malgré le regard révolté du serveur. J'ai aussi dit non à la coupe de champ' accompagnant un brunch de fou le week-end dernier. Sans oublier l'Apérol que m'a tendu un pote à mon arrivée chez lui. Oui, j'ai survécu à 3 grosses sorties, jusqu'à présent, me laissant là avec mon eau aromatisée au milieu d'une bande de copains s'enfilant Gin To sur bières, bières sur Gin To. Et miracle: je me suis éclatée, tout autant qu'avec un verre dans le nez.

Petit à petit, je me rends compte du nombre complétement faramineux de verres hebdomadaires qui pourraient être évités. Rien que pour s'en apercevoir, ce challenge vaut déjà le coup! 

Le regard des autres

Pour le moment, je ne vois que du positif dans cette expérience. Je ne dis pas qu'un bon petit verre de vin ne me manque jamais lorsque je vais au restaurant, mais j'apprends à re-découvrir la carte des softs (miiaaam; un bon jus de tomate!). Et je ne vous parle même pas du bonheur que j'éprouve en me réveillant comme une fleur le samedi matin. 

Finalement, ce qui est le plus compliqué à gérer reste le regard des autres et les critiques de mon entourage. "Mais ça ne sert à rien de faire ça!", "Vous êtes vraiment des rabat-joie", "C'est n'importe quoi cette Tournée Minérale"… 

oki

Cette expérience m'a donc déjà ouvert les yeux sur l'énorme pression sociale qui pèse sur l'alcool. À croire que nous sommes dérangées de voir un Coca Zero traîner sur une table basse passé minuit, pour peu qu'il ne soit pas accompagné de Whisky. Et c'est là qu'il y a comme un problème. La suite dans 15 jours!

Pour aller plus loin:

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Fun et sensations fortes à Bobbejaanland: entrées pour seulement 19,95 €

€19.95 €35.00 Acheter maintenant