Home Forme 3 bonnes résolutions qui font aussi du bien à Mère Nature
PUBLICITÉ

3 bonnes résolutions qui font aussi du bien à Mère Nature

Et si nos bonnes résolutions faisaient autant de bien à la planète qu'à notre petit corps et notre chère santé? On a retenu trois habitudes à prendre pour soi et pour lesquelle la Terre nous dit merci.
PUBLICITÉ

1. Diminuer ses quantités de viande

Parce que c'est mauvais pour la ligne, parce qu'on veut protéger les animaux, parce qu'on ne supporte plus ces massacre à la chaîne des labels industriels, mais pas seulement. Sans tomber nécessairement dans un régime alimentaire totalement végétarien, diminuer simplement sa consommation de viande aura un réel impact sur la santé… et sur le climat!

Le saviez-vous?

La consommation excessive de viande entraîne toute une série de problèmes de santé importants. Parmi eux, on retiendra surtout les maladies cardio-vasculaires, le diabète et le surpoids. Mais il faut savoir aussi que la chacuterie est considérée comme "cancérogène certain" et la viande rouge "cancérogène probable" par le Centre International de Recherche sur le Cancer

Quel impact sur l'environnement?

Il faudrait 2,25 Kg de CO2 pour préparer un repas moyen qui comporte de la viande. Un plat végétarien n'émettrait, pour sa part, que 0,45 Kg de CO2. (Source: Centre de Ressources sur les Bilans à effet de serre)

2. Moins picoler

Gueules de bois, dignité perdue, danses sur les tables et messages que l'on n'aurait jamais dû envoyer à ce Jean-Charles qui nous a brisé le coeur… L'alcool, ce n'est pas toujours très bon pour l'amour propre. Ni pour la ligne. Ni pour la planète. Alors, si on levait le pied sur les Cosmos entre copines?

Le saviez-vous?

Pour un verre de 100mL, une bière traditionnelle représente 32,3 kcal, un vin blanc 77,3 kcal, un vin rouge 78,2 kcal, du champagne 81,7 kcal. Et un verre de Gin? 265 kcal par 100 mL, BIM! On a moins soif d'un coup, non?

Quel impact sur l'environnement?

Selon l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies, un adulte moyen, en France, a consommé près de 20 litres de boissons alcoolisées en 2015. En termes de CO2, ces 20 litres correspondent à 250 Kg, par an et par personne. Soit l'équivalent de 1.000 km en voiture!

3. Marcher plus

La bonne résolution de la salle de sport hors de prix où on mettra les pieds deux fois et qui sent la chausette de footballeur, non merci. Allez courir tous les deux jours par ce froid et se casser une jambe sur une plaque de glace, encore moins. Mais on sent que notre corps a besoin de se dépenser et que ces petits kilos de Noël ne s'envoleront pas en restant dans notre canapé. Du coup, si on misait sur les petits gestes de la vie quotidienne?

Le saviez-vous?

Une voiture sur dix est utilisée pour parcourir moins de 1 km, et un trajet sur quatre fait moins de 3 km. À pieds et à un rythme normal, une distance d'un kilomètre peut se parcourir facilement en 15 minutes. Sur trois kilomètres, en vélo et surtout en heure de pointe, on va plus vite qu'en voiture. Vous voyez où on veut en venir? Gagner du temps de trajet, tout en éliminant facilement des calories et en économisant des sous bêtements perdus en essence, c'est finalement tellement simple!

Quel impact sur l'environnement?

Selon le blog Énergie & Développement, les itinéraires très courts de ce genre représentent 10% des trajets faits en voiture. Si on se tient à en faire la moitié à pieds ou en vélo, chacun d'entre nous pourrait diminuer l'émission de CO2 de 50 Kg par an. Des petits pas pour nous, de grandes économies pour Mère Nature!

À lire aussi:

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Fun et sensations fortes à Bobbejaanland: entrées pour seulement 19,95 €

€19.95 €35.00 Acheter maintenant