Home Food À TABLE: 6 plantes sauvages riches en vertus nutritives

À TABLE: 6 plantes sauvages riches en vertus nutritives

Carolyn V @ Unsplash
Carolyn V @ Unsplash

Si manger des fleurs ou cuisiner des plantes n’est pas nouveau, ces aliments gourmands et originaux (re)deviennent de plus en plus en vogue. Et il est même très sain de les intégrer à nos plats quotidiens.

La cueillette est une pratique bien plus vieille que l’agriculture et pourtant elle ne nous est pas si familière. Ces recettes s’étant peu à peu perdues avec le temps, les chefs tentent aujourd’hui de remettre ces végétaux au goût du jour et il faut avouer que ça marche. Les fleurs et autres orties ou fanes de radis font de plus en plus d’adeptes. Mais alors pourquoi un tel engouement pour les marguerites ou les coquelicots dans notre assiette ?

Leurs apports nutritifs

En plus d’être originales et d’ajouter une saveur particulière aux plats, les fleurs et les plantes sauvages sont riches en substances nutritives. Pleines de vitamines, elles ne peuvent que nous faire du bien. Voici celles à consommer en priorité.

1 / 6
L’ortie
Le pissenlit
Les fanes de radis
Le mouron blanc (mouron des oiseaux ou stellaire)
La mauve Sylvestre
Le plantain
L’ortie
L’ortie

Bien qu’elle ne soit généralement pas notre amie en raison de ses piqûres, l’ortie est appréciable pour sa teneur en protéines et en vitamines A et C. Elle contient également du fer, du potassium, du magnésium ou encore du calcium. Comment la cuisiner ? En soupe, en quiche, en pesto ou encore en cake sucré.

Le pissenlit
Le pissenlit

Le pissenlit est riche en vitamines A, C et K et contient aussi du calcium, du fer, du sodium et du potassium. Ses racines peuvent se cuisiner en gratin, ses feuilles en salade ou comme légume cuit et ses fleurs en gelée.

Les fanes de radis
Les fanes de radis

Des molécules anti-cancer ont récemment été détectées dans les fanes de radis. Intensément pigmentées, elles présentent de fortes teneurs en caroténoïdes, au puissant pouvoir antioxydant.

Le mouron blanc (mouron des oiseaux ou stellaire)
Le mouron blanc (mouron des oiseaux ou stellaire)

Cette herbe, signe d’un sol fertile, a des feuilles et des tiges tendres. Elle est riche en vitamine C, calcium et magnésium.

La mauve Sylvestre
La mauve Sylvestre

Vous avez forcément déjà vu ses petites fleurs au cours d’une balade. Les feuilles, fleurs et fruits se mangent en salade ou comme légume cuit, contiennent des sels minéraux, de la vitamine A, B1, B2 et C, et sont également riches en protéines, fer et calcium.

Le plantain
Le plantain

Cette mauvaise herbe aux vertus médicinales, s’utilise en salade, en omelette mais aussi en smoothie. Elle est riche en protéines et en vitamine C. 

D’autres accompagnements fleuris et originaux pour nos plats

  • Le coquelicot : ses pétales s’utilisent en confiture et en sirop. Ses graines séchées, quant à elles, peuvent être ajoutées dans des pâtes, du pain ainsi qu’en décoration de pâtisseries.
  • La camomille :  très connue en version infusion, elle est également consommable en salade et permet d’aromatiser un vin apéritif ou une crème.
  • La carotte sauvage : la carotte que nous connaissons n’est autre que sa descendante. Ses jeunes feuilles et fleurs sont comestibles, qu’elles soient crues ou cuites, en légume ou encore en potage.
  • La bourrache : son goût ressemble à celui du concombre. Ses feuilles et fleurs ont un arôme agréable qui relève une salade ou une soupe. Ses fleurs, elles, peuvent parfumer des boissons.

Ortie, coquelicot ou plantain, vous avez donc l’embarras du choix. Couleurs, arômes et gourmandise garantis. Il ne vous reste plus qu’à fleurir vos assiettes!

Plus d’options culinaires:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.