Home Culture Télévision Les 7 détails qui m’ont vraiment dérangée dans “Love is Blind”

Les 7 détails qui m’ont vraiment dérangée dans “Love is Blind”

Il ne faut pas plus d’un épisode pour devenir complètement accro à “Love is Blind”, la nouvelle téléréalité américaine de Netflix. À la rédac’, on ne parle (presque) plus que de ça.

Amour, suspense, dramas,… Dans “Love is Blind”, tous les ingrédients sont réunis pour nous faire passer un moment honteusement jouissif devant notre petit écran. Mais, d’après moi, il y a quand même quelques “hics”…

Le principe de “Love is Blind”

Pour trouver l’amour de leur vie, 10 hommes et 10 femmes font connaissance via des capsules séparées par une cloison. Le but? Construire une relation basée sur la personnalité et non sur le physique. Ceux qui tombent amoureux doivent alors se faire une demande en mariage pour pouvoir se rencontrer en chair et en os, partir en voyages de noces et finalement se passer la bague au doigt (si ils n’ont pas changé d’avis d’ici là…).

Ce que je reproche à “Love is Blind”

1

Tous les candidats sont beaux (ou en tout cas pas repoussants)

On aurait aimé un peu plus de diversité dans les profils des candidats, tous jeunes, minces et propres sur eux. C’est un peu ridicule de poser la question “l’amour est-il vraiment aveugle?” face à 10 canons de beauté. On aurait rêvé de voir un petit gros chauve à la voix sexy sortir de sa capsule pour un vrai effet de surprise.

2

Connaissent-ils vraiment la signification des mots “je t’aime”?

On n’a pas pu s’empêcher de pouffer de rire au premier “je t’aime” prononcé deux jours après le début de l’expérience. Si on avait été aussi rapide avec notre chéri, il se serait certainement enfui en courant… Sans parler de toutes ces promesses et beaux discours à l’eau de rose qui sonnent complètement creux. On en parle de la demande en mariage super malaisante de Damian à Giannina?

3

C’est à l’homme de faire sa demande en mariage

Et donc aux femmes d’attendre comme des potiches qu’un prétendant daigne poser un genou à terre devant elles. Et ça ne plaît pas du tout à la féministe que nous sommes!

4

On entretient le mythe du conte de fées

Il y a d’autres façons d’être heureux que le célèbre “ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants”. Dans la bouche des candidats, le mariage semble être une étape obligatoire à leur bonheur. Ils donnent l’impression d’être soulagés d’avoir trouvé une personne avec qui passer le restant de leur vie, peu importe qui finalement. “Voilà une bonne chose de faite. Trouver un mari: check”.

5

L’alcool coule littéralement à flots

Les candidats sont bourrés à longueur de journée et de soirée, et ce n’est même pas caché par la production. On dirait presque une pub pour de l’alcool. Pourtant l’alcoolisme, à ce qu’on sache, ce n’est pas dingue comme valeur à transmettre aux jeunes qui regardent. Jessica, pose ce verre de vin rouge maintenant, s’il te plaît.

6

Un peu de décence, voyons!

Lorsque les candidats se retrouvent à l’hôtel, les couples se roulent tous des pelles comme des ados pendant toute la soirée et parlent fièrement de leurs exploits sexuels l’air de dire “c’est nous les plus amoureux!”.

7

Jessica donne l’impression d’être une vieille fille à 34 ans

La plus âgée du lot semble désespérée et tout le monde s’accorde à dire que cette émission est sa dernière chance pour se trouver un mec. Hé ho, on va se calmer tout de suite, elle a encore toute la vie devant elle, 34 ans, c’est le nouveau 24 (ce qui lui donne l’âge de Mark huhu).

Lire aussi:

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.