Home Culture PrimaDonna expose ses employées en sous-vêtements dans des photos sublimes

PrimaDonna expose ses employées en sous-vêtements dans des photos sublimes

Les femmes des coulisses de PrimaDonna se retrouvent sous les feux des projecteurs. Pour mettre en avant la diversité des corps et des beautés, la marque de lingerie belge a fait poser ses employées en sous-vêtements. Résultat: des superbes photos actuellement exposées au MAD à Bruxelles!

Les modèles de la nouvelle campagne PrimaDonna ne sont pas des mannequins ordinaires, ce sont celles qui créent, réalisent, vendent et font vivre les pièces de lingerie. Qu’elles soient stylistes, CEO, couturières, réceptionnistes ou vendeuses en magasin, les collègues se sont toutes retrouvées en petite tenue devant l’objectif de la talentueuse photographe Charlotte Abramow, à l’occasion du centième anniversaire de l’entreprise.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par PrimaDonna (@primadonnalingerie) le

PrimaDonna x Charlotte Abramow

La marque de lingerie spécialisée pour les poitrines généreuses met depuis toujours les courbes féminines en valeur. Montrer la diversité des beautés est aussi la marque de fabrique de la photographe Charlotte Abramow. Cette collaboration a tout son sens.

« La lingerie est souvent représentée comme un outil de désir, mise sur des corps standardisés, jeunes, minces, souvent objectifiés ou morcelés. Comme si le sens de la lingerie n’était que dans l’aspect sexy. Ce que j’aime dans PrimaDonna et dans ce projet, c’est qu’il n’y a pas que cet aspect-là. Il y a aussi l’accompagnement des femmes dans leur quotidien. Bien avant de photographier de la lingerie, j’ai photographié des femmes-sujets : celles qui pensent et fabriquent cette lingerie, et qui de fait se sentent confortables et soutenues dedans. J’ai photographié des femmes de différents âges, aux silhouettes ordinaires et authentiques, et aux poitrines généreuses. Je n’ai d’ailleurs pas du tout retouché ni la peau ni les corps sur ces images. J’ai été admirative de leur aisance et de leur confiance: en elles-mêmes et en leur entreprise. J’ai pris plaisir à capturer la force et la complicité de ces femmes, et même ressentir parfois leur amitié. Elles ont vécu cette expérience ensemble, se sont soutenues et ont toutes été fières et confiantes. Il n’y a pas eu l’ombre d’un complexe sur ce shooting, chacune est venue, s’est tenue debout et m’a regardée droit dans la caméra » explique Charlotte Abramow dans le communiqué de presse.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par PrimaDonna (@primadonnalingerie) le

Une ode à toutes les femmes

Sur les clichés de Charlotte Abramow, autant les générations que les morphologies se confondent. On n’y trouve aucune trace d’hiérarchie. Les corps semblent liés comme toutes ces femmes bien dans leur peau qui s’enlacent avec complicité. Des photos remplies de tendresse, de confiance et de spontanéité à découvrir jusqu’à la fin du mois au MAD à Bruxelles!

En pratique

Les photos de Charlotte Abramow pour PrimaDonna sont exposées au MAD (10, Place du Nouveau Marché aux Grains) à Bruxelles, jusqu’au 30 septembre 2020, de 9h30 à 18h (excepté une fermeture à 14h pour le dernier jour). L’entrée est gratuite.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Charlotte Abramow ? ? (@charlotteabramow) le

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.