Home Culture Musique Le nouveau clip d’Avril Lavigne prouve qu’elle a grandi en même temps...

Le nouveau clip d’Avril Lavigne prouve qu’elle a grandi en même temps que nous

Dans son nouveau clip « Tell Me It’s Over », Avril Lavigne raconte les hauts et bas d’une relation amoureuse. Un titre poignant que l’on retrouvera dans son album « Head Above Water » attendu pour le 15 février 2019.

La chanteuse grunge aux mèches colorées nous a servi d’exemple toute notre adolescence en matière de style. Elle est bel et bien de retour, sans mitaines ni cravate cette fois!

La nouvelle Avril Lavigne

Après avoir traversé une douloureuse maladie, Avril Lavigne avait refait surface au mois de septembre dernier avec la chanson qui lui a inspiré le nom de son album « Head Above Water ». Dans son nouveau clip, l’interprète de « Sk8ter Boi » est loin de la jeune fille délurée de l’époque. Elle y dévoile sa fragilité mais aussi sa force de caractère.

Je voulais écrire quelque chose de classique. J’ai été inspirée par des chanteuses intemporelles que j’écoute encore aujourd’hui à la maison : Billie Holiday, Ella Fitzgerald, Aretha Franklin et Etta James. Elles représentent des femmes battantes qui ne vont plus s’encombrer avec les conneries d’un homme »

a-t-elle expliqué dans un communiqué.

Tell Me It’s Over

Dans le clip de « Tell Me It’s Over », qui tombe à pic, on voit la chanteuse canadienne célébrer Noël avec son petit-ami. Le couple est visiblement très amoureux mais tout ne se passe pas entre eux comme dans un conte de fée. Disputes, violence et retrouvailles rythment leur relation toxique. Avril Lavigne supplie son copain de la quitter, une bonne fois pour toutes.

Avril Forever

Les deux premiers titres du nouvel album d’Avril Lavigne prouve qu’elle a gagné en maturité. Ça tombe bien, nous aussi. Ça fait longtemps maintenant qu’on ne laisse plus dépasser notre culotte de notre baggy mais ses chansons et son style actuel nous parlent toujours autant. Début des années 2000, on s’entichait d’un bad boy qui traînait au skate park toute la journée et on écoutait « Sk8ter Boi » à fond dans notre chambre pour nous défouler. Aujourd’hui, on est touchées par son combat contre la maladie qu’elle raconte dans « Head Above Water » et on est prises par sa tourmente dans « Tell Me It’s Over ». Bref, Avril, on l’aime toujours autant même si on n’affiche plus son poster reçu dans le 7EXTRA à nos murs.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.