Home Culture Musique Le groupe Fauve est de retour et s’appelle désormais Magenta

Le groupe Fauve est de retour et s’appelle désormais Magenta

Après avoir atteint les sommets de la gloire en un temps record, le groupe français Fauve s’était séparé aussi vite qu’il était arrivé, brisant le coeur de milliers de fans qui n’avaient plus que les anciens albums et lives pour se consoler. Mais ça, c’était avant.

Car le groupe fait désormais son grand retour, sauf qu’il s’en est passé des choses en 6 ans dont plus d’un de confinement et ils ne sont plus tout à fait les mêmes. À commencer par leur nom d’abord: Fauve est mort, vive Magenta.

View this post on Instagram

A post shared by MAGENTA (@magenta.club)

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Leur son, ensuite: OVNI indéfinissable entre la chanson française, le rap et le slam sur fond de mélodies tantôt tendres, tantôt entrainantes, leur musique lorgne aujourd’hui du côté des rythmes électro et des répétitions de brèves paroles comme autant d’incantations, à l’image d'”Avant” ou “Assez?”.

La vie couleur Magenta

Autant le dire tout de suite: à part la voix du chanteur, d’ailleurs pas immédiatement reconnaissable sur tous les morceaux, et les membres du groupe, Magenta n’a plus rien de Fauve. Encore que: les nostalgiques de la première heure se consoleront en écoutant en boucle ” Fatigué” et “Nikki III”, des chansons aux faux airs d’invitations à revoir une dernière fois ces endroits qui faisaient taire le vacarme de nos idées noires.

View this post on Instagram

A post shared by MAGENTA (@magenta.club)

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Fauve a changé, nous aussi, mais on sent déjà qu’on passera tout l’été à danser sur Magenta. De préférence en terrasse, collés-serrés à quelqu’un d’autre, à l’aube de nuits fauves.

Et pour écouter l’album de Magenta, “Monogramme”, c’est par ici.

Lire aussi: