Home Culture Emma illustre la charge mentale pendant le confinement

Emma illustre la charge mentale pendant le confinement

@Emma
@Emma

L’illustratrice Emma vient de partager une nouvelle BD. Dans celle-ci, elle aborde à nouveau son thème de prédilection – la charge mentale – mais en mettant, cette fois, le focus sur la question du travail domestique des femmes confinées.

En mettant des mots et des dessins sur le concept de charge mentale, Emma est devenue une illustratrice incontournable. Avec son coup de crayon minimaliste, ses mots justes et ses thèmes si proches de notre quotidien, ses BD sont de véritables pépites. Sa dernière réalisation date de ce lundi 20 juillet 2020. Baptisée « Il suffira d’une crise », cette nouvelle BD creuse le thème de la charge mentale pendant le confinement.

Ainsi qu’elle l’explique sur Facebook « Pendant le confinement, on m’a souvent demandé mon avis sur l’impact sur les femmes confinées en termes de charge mentale. À ce stade j’avais refusé, car étant, justement, confinées, on communiquait peu, et on n’avait pas encore de statistiques qui permettaient d’avoir un avis (même si, bon, j’avais déjà un peu un avis !) Bref nous avons été déconfinées, des statistiques ont été produites, voilà donc une BD sur le sujet. J’ai fait un focus sur la question du travail domestique des femmes confinées car on en a assez peu parlé. Je suis consciente de ne pas avoir traité tout un tas d’autres aspects nous concernant, comme l’accès à l’IVG, la précarité, les violences conjugales … peut-être dans un autre opus »

Encore une fois, Emma voit juste mais on vous laisse le découvrir par vous-même avec sa nouvelle BD (ci-dessous)!

Pendant le confinement, on m'a souvent demandé mon avis sur l'impact sur les femmes confinées en termes de charge…

Posted by Emma on Sunday, July 19, 2020

Lire aussi:

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.