Home Culture Cinéma Un film de Noël proposé en version gay ou hétéro fait le...

Un film de Noël proposé en version gay ou hétéro fait le buzz sur les réseaux

Moins culte que « Le Grinch » et moins romantique que « Love Actually », le film de Noël « Too Cool for Christmas » fait pourtant beaucoup parler de lui en cette saison festive, alors même qu’il est sorti il y a quinze ans déjà. En cause, ses deux versions, une avec une famille hétéro et l’autre avec deux papas.

Le pitch? Lindsay, 16 ans, estime être trop cool pour célébrer la Noël et compte bien profiter des vacances pour aller skier avec sa bande. Avec sa meilleure amie, elle va au centre commercial pour piquer quelques friandises au vieux Père Noël assailli par une foule d’enfants émerveillés. Lindsay va se retrouver embrigadée pour l’aider à distribuer ses cadeaux, et c’est en lui venant en aide qu’elle va se rappeler la vraie magie de Noël. Une bluette gentillette et bien sucrée qui n’a récolté que la note de 3,7/10 sur IMDb. Logique, donc, qu’il ne figure pas dans le classement des films de Noël à ne rater sous aucun prétexte et que vous ne l’ayez probablement pas vu. Sauf qu’un internaute l’a sorti de l’obscurité et lui a offert un joli petit buzz au passage en tweetant les deux versions différentes du film, avec des parents gay (« Too Cool for Christmas ») ou hétéro (« A Very Cool Christmas »)

Plus surprenant encore, les films ne sont pas disponibles sur les mêmes plateformes de streaming, Hulu ayant choisi de diffuser la version avec le papa et la maman tandis que la version avec les deux papas est disponible sur Amazon Prime. Interviewé par la version américaine de Buzzfeed, Sam Irvin, le réalisateur des films, a expliqué ce drôle de doublon.

À l’époque, les mentalités étaient moins ouvertes qu’aujourd’hui et c’était compliqué d’obtenir du budget pour un film montrant deux papas à l’écran. Les producteurs pensaient qu’ils auraient plus de chance de vendre le film si les parents étaient hétéros alors on a fait deux versions »

En l’occurence, la version avec deux parents du même sexe a été diffusée au Canada tandis que le marché américain a eu droit à la famille montrant un couple hétérosexuel. Et à part le sexe d’un des deux parents, les deux films sont virtuellement identiques, la maman ou le deuxième papa disant exactement les mêmes répliques au même moment. Logique, puisque les deux films ont été filmés en même temps. Sam Irvin, qui se décrit comme « ouvertement gay », avait été approché par les producteurs pour « rendre le dialogue des deux papas ‘plus gay' » mais a confié avoir refusé, tout l’objectif du film étant de montrer que toutes les familles étaient les mêmes, quel que soit le sexe des parents.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.