Home Culture Cinéma On a vu « Docteur? », remède efficace contre le blues hivernal

On a vu « Docteur? », remède efficace contre le blues hivernal

Pour être tout à fait honnête, on n’était, au départ, pas franchement emballées par ce « Docteur? », avec Michel Blanc. Et, contre toute attente, cette comédie française nous a fait le même effet que cette soirée chez une copine, à laquelle on ne voulait pas aller et où on s’est finalement plutôt bien amusées. Un feel-good movie sur fond médical qu’on s’enfile comme un traitement pour contrer le blues hivernal.

« Docteur? », c’est l’histoire d’une rencontre improbable. Celle de Serge (Michel Blanc), un médecin de garde le soir du réveillon de Noël, et de Malek (Hakim Jemili), un livreur Uber Eats.

Les deux hommes n’ont strictement rien en commun. Ni l’âge, ni le milieu social et encore moins la profession. Et pourtant, le destin va les amener à se croiser. A la manière des deux héros d' »Intouchables », que tout oppose, mais qui ont tellement à apprendre l’un de l’autre. On vous l’accorde: la formule est vue et revue. Mais, force est de constater qu’elle fait mouche à tous les coups. Car, on a ri (beaucoup).

Le pitch

Serge n’a personne avec qui passer le soir du réveillon et, évidemment, c’est lui qui doit se coller la garde de nuit. S’il n’en a pas franchement envie, il n’a pas vraiment le choix non plus car il est à deux doigts de se faire rayer de l’Ordre des médecins. Depuis que sa vie a basculé (on apprend comment plus tard dans le film), Serge n’est plus à la hauteur de sa profession. C’est un excellent médecin mais il boit, abuse des médicaments et n’hésite pas à clouer le bec de ses patients. En venant au secours de Rose, il croise la route de Malek, campé par Hakim Jemili, un Youtubeur qui fait ici ses débuts, plutôt réussis, au cinéma sous la houlette de Michel Blanc.

Des patients connus

Et comme, quand ça ne veut pas, ça ne veut pas, c’est ce soir-là que le mal de dos de Serge se transforme en une sciatique lancinante qui le paralyse complètement. Obligé de continuer sa tournée de nuit, Serge propose à Malek de devenir sa marionnette: il se fera passer pour lui auprès de ses patients et, grâce à une oreillette, il l’aidera à poser un diagnostic. Ce n’est pas très moral mais Serge n’a pas le choix s’il veut continuer à pouvoir travailler. On suit donc les pérégrinations de nos deux protagonistes chez leurs patients, qui sont, pour la plupart, interprétés par des visages connus (Artus, Franck Gastambide). Plus le film avance, plus les situations deviennent cocasses et tordues pour le duo.

Pourquoi on a aimé?

Parce que derrière sa vocation comique, cette comédie met en lumière les différences sociales. Et parce qu’à travers la rencontre de Serge et Malek, on assiste à un vrai miracle de Noël. L’un va réapprendre à aimer la vie et son métier, l’autre va se découvrir une vocation.

En salles le 11 décembre.

Psst, les cinéphiles: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.