Home Culture Cinéma Interview: Charlize Theron a pris 22 kg pour son rôle dans « Tully »

Interview: Charlize Theron a pris 22 kg pour son rôle dans « Tully »

Charlize Theron stars as Marlo in Jason Reitman's TULLY, a Focus Features release.

Presque méconnaissable, Charlize Theron n’a pas hésité à grossir et à s’enlaidir (elle a pris 22 kg qu’elle a immédiatement reperdus) pour interpréter une mère de famille souffrant de dépression post-natale dans la comédie dramatique Tully.

Ces deux derniers rôles (Atomic Blonde, The Gringo) dressaient le portrait de femmes fortes, à l’âme de guerrière. Dans Tully, Charlize Theron (42 ans) change radicalement de registre et campe Marlo, une mère de famille qui, après la naissance de son troisième enfant, se laisse complètement dépasser par les événements. Quand son frère lui propose de lui offrir les services d’une nounou de nuit pour la soulager, elle accepte de rencontrer Tully, avec qui elle va tisser des liens étroits…

J’ai souffert de dépression à cause de la quantité de sucre que j’ingérais. »

Etait-ce difficile de perdre les 22kg que vous avez pris pour ce film?

« Je peux vous dire que c’était plus facile quand j’avais 20 ans! A l’époque, je ne savais même pas ce qu’était un club de gym (rires). Quand j’ai tourné Monster à 26 ans, je n’ai pas hésité à prendre du poids car je savais que je perdrais ces kilos rapidement après. Ici, pour Tully, c’était horrible. J’ai même souffert de dépression à cause de la quantité de sucre ingérée… Avec ces 20 kilos en trop et le faux ventre de grossesse de 10 kilos que je portais, je me suis même farcie une hernie discale! Mon corps n’en pouvait plus… Mais c’était définitivement une bonne chose pour ma performance d’actrice. »

Combien de temps vous a-t-il fallu pour retrouver votre ligne?

« Le jour où mon entraîneur a débarqué était le jour le plus démoralisant de toute ma vie. Je ne pouvais même pas marcher et j’avais encore cette envie irrésistible de manger des crasses. Je me suis mise au sport, j’ai suivi un régime pendant 6 mois mais rien n’y a fait: mon corps ne changeait pas! J’ai appelé mon docteur, paniquée, et il m’a dit: « Vous avez 42 ans maintenant… ». Je lui ai dit d’aller se faire foutre! (rires) »

Etait-ce libérateur de montrer votre côté « moche »?

« Je ne sais pas si c’est libérateur… Je pense simplement que cela fait partie de mon travail et j’essaye de bien le faire. La transformation ne se fait pas du jour au lendemain, se mettre dans la tête et la peau d’un personnage prend des mois. Dans ces moments-là, je ne pense pas du tout à moi. »

Tully, de Jason Reitman, en salles le 11/7.

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.