Home Culture Cinéma Interview: Bella Thorne ne savait pas chanter avant “Midnight Sun”

Interview: Bella Thorne ne savait pas chanter avant “Midnight Sun”

Derrière son look rebelle et ses attitudes de rock star, Bella Thorne cache un cœur tendre et une voix d’ange que l’on découvre dans “Midnight Sun”.

Le pitch de cette comédie bouleversante et ultra romantique? Katie (Bella Thorne) est une adolescente de 17 ans belle, intelligente et douée pour le chant et la guitare. Mais sa vie est loin d’être parfaite. Atteinte d’une maladie rare qui lui interdit de voir la lumière du jour, elle est confinée chez elle pendant la journée. Ce n’est qu’à la tombée de la nuit qu’elle s’ouvre au monde, s’aventurant à la gare pour jouer de la guitare pour les voyageurs. Une nuit, son destin bascule lorsqu’elle rencontre Charlie, un athlète du lycée, qu’elle admire secrètement depuis des années. Prête à tout pour se rapprocher de lui, Katie lui cache sa maladie. Ils passent ensemble un été idyllique qui bouleversera leur vie pour toujours…

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Bella, pourquoi avez-vous accepté ce rôle?

“J’adore la relation de Katie avec son père! C’est ce dont j’ai toujours rêvé… Mon papa est décédé quand j’étais petite et je regrette de ne pas avoir connu ce genre de relation père-fille. D’autre part, parler de la Xéroderma Pigmentosum (une sensibilité fatale de la peau aux rayons U.V., ndlr) était important pour moi.”

Je ne me trouve pas très bonne chanteuse.”

Vous êtes actrice, chanteuse, mannequin, entrepreneuse… Qu’est-ce qui vous plaît le plus?

“Probablement mon métier d’actrice. C’est un rêve que je voulais réaliser depuis l’enfance mais tout le monde me disait: “Ça n’arrivera jamais, tu es dyslexique, ça n’a aucun sens!” Et pourtant, regardez où j’en suis! Avant de tourner “Midnight Sun”, je ne pensais pas pouvoir chanter. Je ne me trouve pas très bonne chanteuse. Au départ, nous avions décidé de n’enregistrer qu’une seule chanson mais, après avoir entendu ma voix, je me suis rendue compte que je n’étais pas si mauvaise que ça et j’ai fini par enregistrer sept chansons! Depuis, je chante tout le temps. J’écris mes paroles et je joue de la basse alors que je ne savais même pas tenir une guitare avant de faire ce film. J’ai appris en une semaine.”

Après le décès de mon papa, qui était Cubain, j’ai arrêté de parler espagnol.”

Vous avez grandi en Floride mais vos racines sont hispaniques, êtes-vous proche de votre culture ?

“Je suis connectée à mes origines de manière particulière. Mon père était Cubain, je parlais espagnol quand j’étais petite mais j’ai arrêté pour apprendre l’anglais à l’école. Après le décès de mon papa, nous avons arrêté de parler l’espagnol à la maison. Maintenant, chaque fois que j’ai l’occasion de le parler, ça me rappelle de mauvais souvenirs. J’ai l’impression que la langue ne veut pas de moi… Mais cela ne m’empêche pas de vouloir visiter Cuba et d’adorer la cuisine latino!”

Comment vivez-vous votre vie sous le feu des projecteurs, vous faites la couverture de magazines depuis que vous êtes bébé…

“J’avais six semaines lorsque j’ai commencé ma carrière de mannequin. Ma mère m’avait déjà décroché un contrat alors que j’étais encore dans son ventre, du moins c’est ce qu’elle dit! Ce qui est dommage, c’est que je n’ai pas eu l’occasion d’aller à l’école et me faire des amis… Mais je ne peux pas me plaindre. J’ai quitté l’école en troisième primaire. Je sais lire mais mon orthographe est catastrophique. Je n’y connais rien en géographie, en Histoire, en sciences… J’aimerais tellement apprendre! Je pourrais bien sûr avoir un prof particulier mais il faudrait que j’ajoute ça à mon programme déjà trop chargé”

Interview de Catherine Nitelet-Vedder.

“Midnight Sun”, en salles dès le 27/6.

Lire aussi:

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.