Home Culture 4 comptes Instagram à suivre pour les fans de lecture

4 comptes Instagram à suivre pour les fans de lecture

Instagram, ce n’est pas que des blogueuses mode, des jolis paysages et des brunch de folie. Au milieu de cette jolie jungle, on trouve aussi des pépites pour les fans de lecture… Zoom sur nos 4 comptes préférés!

1

L’Inspi du Vendredi

Ce compte, créé par Elodie Deceuninck, photographe de mariage, est une véritable mine d’or d’inspiration lecture. Cette passionnée de lecture livre, chaque semaine, son avis sur un bouquin qu’elle a lu, d’auteurs connus et moins connus. L’important, c’est que le livre en question l’ait marqué. Elle met aussi en avant des jolies citations, qui donnent envie de commander les bouquins illico presto pour s’y plonger. Sans parler de ses magnifiques photos qui dépoussièrent complètement l’image parfois un peu niaise des comptes lecture.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

2

C’était pour lire

Aurore, trentenaire bruxelloise, écrit de sa jolie plume des chroniques sur ses dernières lectures. Des romans, mais aussi des bandes dessinées où sont abordés des thèmes comme la liberté, le temps, la condition humaine, l’humour, le féminisme, la différence…

[C’ÉTAIT POUR LIRE] [FUGITIVE PARCE QUE REINE] « Maman, maman Toi qui m’aimes tant, Pourquoi partir sans me prévenir ? Car maintenant je vais souffrir Souffrir de ne pas te voir revenir (…) » La mère est Reine. Rouge. Séductrice, sensuelle, hautaine, admirée, adulée. Noire. Destructrice, oppressante, dangereuse, blessante, blessée. Entre les deux, rien n’existe. Il faut être lumière pour se faire abysse. Elle emporte ses filles dans ce jeu binaire, Un moment douceur, l’autre colère Sans crier gare, du zénith à l’éclair Une couronne d’épines Des fuites sanguines «  Ta-mère-est-maniaco-dépressive » Malade des couleurs Pas malade du coeur « Maman chérie que j’aime pour toute la vie » . . . Une écriture délicate, sensible. Une narration en trois temps, trois espaces. Un premier roman dont la clé d’un meuble à tiroirs m’est apparue à toute la fin. Avec cette clé, j’ai ouvert les portes, j’ai repris le livre. J’ai relu. J’ai songé à Violaine, à Elsa, à Catherine évidemment, à sa propre mère. J’ai laissé couler en moi le fil de cette histoire de femmes. Violaine Huisman s’est couchée sur le papier avec ce premier roman autobiographique. Je lui souhaite de continuer sur cette voie. Je serai là pour le deuxième, et les suivants. . . . #chronique #bloglitteraire #bookstagram #instabook#instalivres #livrestagram #bouquin #instalecture #litterature #livres #lecture #booklover #livreaddict #bookaholic #chroniquelitteraire #lecturedumoment #fugitiveparcequereine #gallimard #violainehuisman

A post shared by Reviens Gamin! (@cetaitpourlire) on

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

3

Agathe The Book

Cette blogueuse se démarque des autres grâce à un concept très innovant: sur son blog, elle propose des livres à lire en fonction de notre signe astrologique.

« Et quand vient le soir, pour qu’un ciel flamboie, le rouge et le noir, ne s’épousent-ils pas ? » Quarante ans que l’auteur de ces mots, Jacques Brel, nous a quittés, vingt ans que Véronique de Fombelle a perdu son mari. Ce récit très émouvant à l’écriture magnifique retrace une très belle histoire d’amour qui aura duré vingt-sept ans, avant que la maladie ne la stoppe brutalement. Véronique revient sur la mort de Laurent, son partenaire, son ciel, sa vie, et offre une perspective de ce qu’est la vie après le bonheur : une multitude de petits bonheurs. Elle avait encore quatre enfants à la maison lorsque Laurent est parti : pour elle, pour eux et pour les autres, elle est devenue thérapeute, spécialisée dans l’accompagnement affectif. Dotée d’une nature positive, elle nous apprend à se griser d’un rien, s’émerveiller d’un matin, et c’est ainsi que dans les pires épreuves la vie et son souffle surpuissant reprennent naturellement leurs droits. Elle ne dit pas qu’il n’y a pas eu d’épreuves, sa vie de couple a été comme les autres, semée d’embûches ; elle avait simplement trouvé celui avec qui la vie n’était jamais fade,  dont elle admirait les idéaux, dont la fantaisie et la fibre artistique lui correspondaient. « Il était l’homme de ma vie. Parce qu’il donnait sens à cette vie qu’il rendait inattendue, drôle, touchante, créative, heureuse. Passionnée et passionnante. » Un superbe message de vie et de résilience! ✒️chronique complète sur le blog !#pourquuncielflamboie #veroniquedefombelle @ed_iconoclaste

A post shared by Agathe R. (@agathe.the.book) on

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

4

Abracadabooks

Lucie est une vraie boulimique de bouquins: elle lit près de 4 romans par semaine et parle de chacun d’eux sur son blog et son compte Instagram. Des romans tout juste sortis, mais aussi d’autres, parus depuis plus de 20 ans. Son ambition? “Notre génération n’a plus forcément le temps de lire, mon but est donc de sélectionner POUR VOUS de bons romans et de vous en parler. Vous n’aurez plus qu’à choisir dans lequel vous plonger.”

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

À lire aussi: