Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Flickr

La nouvelle-Zélande rachète « la plus belle plage du monde »

Désireuse de protéger son patrimoine et son environnement, la Nouvelle-Zélande vient de racheter une plage privée qui avait été mise en vente par des promoteurs immobiliers.


 

Une bonne nouvelle pour la préservation de l’environnement


De tous les pays au monde, la Nouvelle-Zélande est probablement celui qui fait le plus attention à son patrimoine écologique. Il y a quelques semaines, Amber Heard et Johnny Depp en faisait d’ailleurs les frais! Nous ne sommes donc pas un poil étonnées qu’elle rachète ses propres terres à des promoteurs afin de conserver son patrimoine pour les générations futures.

La Nouvelle-Zélande ne plaisante pas avec la transmission de son patrimoine aux générations futures.


Ladite plage d’Awaroa, située au coeur du Parc national Abel Tasman, est un véritable bijou aux allures de paradis perdu: sable blanc et eau turquoise sont surmontés de collines vert émeraude. Uniquement accessible par bateau, elle avait été repérée par des agents immobiliers, qui l’avaient qualifiée de « plus belle plage du monde » et de « paradis sur terre ».

 

Un homme, une idée, un miracle!


L’idée de racheter cette plage est partie d’un seul homme, M. Major, pasteur dans la région. Triste de voir que cette propriété était mise en vente, et serait donc potentiellement transformée en lieu hyper touristique, il a eu l’idée de lancer un achat participatif auprès de la population. Résultat: 2,3 millions de dollars néo-zélandais collectés, dont 350 000 sont issus du gouvernement.

C’est peut-être le vent, mais je dois dire que j’ai essuyé une petite larme ce jour là.


C’est non sans essuyer une petite larme de bonheur que M. Major a assisté hier à l’incorporation officielle de la plage au parc national Abel Tasman.

 

Ça nous rend heureuses comme ce petit quokka gourmand!

 

 

 

Encore plus de news qui donnent le sourire par ici:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires