Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© 30 Millions d'Amis

VIDÉO: 30 Millions d’Amis lance une campagne émouvante contre l’abandon des animaux

Cette année encore, la fondation 30 Millions d'Amis met notre sensibilité à rude épreuve pour dire non à l'abandon des animaux de compagnie.

Si les refuges ont leurs portes grandes ouvertes pour accueillir les animaux dont on ne peut plus assumer la "charge", certains optent pour l'abandon comme méthode pour s'en "débarrasser". Et ça, ce n'est juste plus possible.

 

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

 

Celui qui abandonne, c'est Monsieur ToutLeMonde

Dans ce spot, présenté par la fondation 30 Millions d'Amis, on y voit un chien attaché à un arbre. Au bout d'un petit moment, un homme s'en approche, le recueille et l'amène dans sa famille, où il sera heureux. Seulement voilà, cette situation n'est pas réelle. Ce n'est qu'une histoire. L'histoire que 30 Millions d'Amis aurait aimé nous raconter.

 

Dans la "vraie" vie, l'homme se contente d'abandonner son chien, parce qu'il ne peut plus l'assumer, qu'il n'a plus assez de place ou de temps pour s'en occuper. Et ce spot illustre à merveille que celui qui abandonne son chien n'a pas le visage d'un monstre (juste le cœur?), mais est un simple Monsieur ToutLeMonde. Comme l'explique Reha Hutin, présidente de l'association 30 Millions d'Amis:

Ce qui m’a plu dans ce film, c’est que la triste réalité, l’homme qui abandonne son chien, n’est pas forcément un sale type mais un homme tout à fait banal, père de famille. Il se débarrasse de son chien par commodité, il trouve ça normal, il le fait par inconscience.

 

 

Des chiffres en baisse

Si l'abandon des animaux de compagnie est un réel problème, on constate cependant une nette baisse face à la prise de conscience des dernières années. Comme le précise Reha:

En revanche, ce qui est extraordinaire, c’est que l’on voit une vraie prise de conscience sur les réseaux sociaux. Il y a 25 ans, 400.000 animaux étaient abandonnés, contre 100.000 (par an) aujourd’hui.

 

Bien sûr, on aimerait simplement que l'entièreté de la population réalise que prendre un animal de compagnie implique des devoirs, des dépenses financières ainsi que des contraintes. Aussi, il est toujours bon d'y réfléchir à deux fois avant de glisser un bébé labrador sous le sapin. Parce qu'aussi mignon soit-il, ce n'est pas une peluche et bébé labrador deviendra gros labrador qui aura besoin d'espace, d'attention et de soins. Et puis surtout, si vous avez envie d'un chien ou d'un chat, pensez au refuge. Des centaines d'animaux n'attendent qu'une chose: être aimé et mériter une deuxième chance dans la vie.

 

 

 

 

On en a aussi parlé:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires