https://api.mijnmagazines.be/packages/navigation/

Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Le Soir

Top et flop de l’ouverture du Festival de Cannes

Après Lambert Wilson, c'est Laurent Lafitte qui a eu l'honneur d'endosser le rôle de maître de céré­mo­nie de la 69e édition du Festi­val de Cannes. Lors de ce véritable one man show, il s'agit de ne commettre aucun faux pas et d'amuser tout le gratin présent qui a pour réputation d'être assez difficile à faire sourire. Et il semblerait que l'acteur français en ait fait les frais.

Dans le genre mission stressante, on doit avouer que la pression qui repose sur les épaules de François Lafitte est plus que compréhensible. Parmis ceux et celles qui l'ont précédé, nous retenons surtout la prestation incroyable de la talentueuse Valérie Lemercier (souvenez vous de sa chorégraphie du film Rabbie Jacob). Laurent Lafitte s'est donc prêté à l'exercice hier soir et le bilan est…mitigé. En effet, l'acteur a joué la carte de l'humour pince-sans-rire, mais il semblerait que son humour potache n'ait pas fait l'unanimité…

 

La blague de trop

Le festival de Cannes a débuté par la projection du film Café Society de Woody Allen. Lors de la cérémonie d'ouverture, Laurent Lafitte s'est permis de s'adresser au célèbre réalisateur en balaçant une "petite vanne" que ce dernier n'a pas dû fort apprécier.

Lui qui beaucoup tourné en Europe alors qu'il n'est même pas poursuivi pour viol

Gros blanc dans la salle. On imagine le malaise soudain qui envahit l'assemblée. Vous aussi vous entendez les mouches voler?

 

Le baiser de cinéma

Heureusement pour lui, une surprise pour le moins inattendue s'est déroulée durant la soirée. L'assemblée a en effet pu voir débarquer sur scène la mythique Cathe­rine Deneuve venir lui rouler une grosse galoche. L'acteur s'est d'ailleurs amusé à dire

C'est pénible ces choses qui n'arrivent qu'à Cannes!

 

 

Petit extrait de la Cérémonie

 

 

Vous percevez la gêne? Genre on image la petite voix dans sa tête qui dit "mon dieu, faites que je disparaisse, je veux être tout petit et m'enfuir…" En gros, cette prestation prouve qu'endosser ce rôle est une lourde tâche et qu'il faut savoir assurer le show. Malheureusement pour lui, la mission a été plus périlleuse que prévu. Courage, Lolo.

 

D'autres articles sur le Festival de Cannes 2016:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires