Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

TESTÉ POUR VOUS: le Café des Minimes et son brunch de rêve

Justine Rossius

Samedi, il faisait beau et on a eu la bonne idée de s’installer au Café des Minimes pour le brunch. Sans aucun doute notre meilleure idée du week-end.


 

S’installer sur la terrasse du café des Minimes, entre le quartier du Sablon et celui des Marolles, c’est un peu s’installer au paradis. L’endroit est d’un calme inouï, – on oublierait presque que l’on se trouve en plein centre de la capitale – et idéalement situé (juste à côté des Marolles donc, pour aller s’y balader l’estomac bien rempli).

 


 

Le lieu est connu pour les lunchs du midi et son bar hipster la night. Mais nous, c’est pour le brunch qu’on s’y est rendus. Au menu? L’assiette brunch, composée de légumes de saison, d’œufs et de lard, pour les carnivores. Ou plusieurs petits plats à commander à la carte. C’est pour cette seconde option qu’on a opté, et… on s’est fait plaisir. D’abord, les viennoiseries, tendres à souhaits. Puis le pain, si croustillant, accompagné de beurre, de confitures et de pâte à tartiner. Ensuite, l’œuf cocotte –  sans doute le clou du spectacle -: un œuf cuit au four dans une verrine de crème, de comté et de lardons. On vous laisse imaginer le kif d’y tremper ses mouillettes.

 


 

Et puis, parce qu’on est des vrais gourmandes, on s’est aussi laissés tenter par la brioche perdue. Oui, comme du pain perdu, avec de la brioche, accompagné de fruits frais et de chantilly maison. Honnêtement: c’était les meilleurs pains perdus de notre vie. Côté addition, on s’en sort bien, avec « seulement » 18 € par personne. Le bon plan, on vous dit!

 

 

D’autres brunch qui tuent par ici:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires