Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Women resting together in gym

Test-Achats dénonce des abus dans les abonnements de salle de sport

Justine Rossius

Si vous êtes sur le point de vous inscrire à une salle de sport pour tenir vos bonnes résolutions, soyez particulièrement attentifs: Test-Achats, l’association de défense des consommateurs, dénonce les clauses abusives de certaines salles de sport.


 

L’organisation de protection de consommateurs, Test-Achats, a reçu pas moins de 300 plaintes entre début 2018 et octobre 2019 concernant des clauses abusives et des infractions commises par les salles de sport dans leur offre d’abonnement. Par exemple, des refus de résiliation, des reconductions tacites abusives, un changement intempestif de conditions en cours de contrat, etc. Dans l’article de Test-Achats dédié à cette problématique, on retrouve plusieurs témoignages comme: « L’abonnement est annoncé à 49 € par mois et on me réclame 100 € avant de commencer », « J’ai pris un abonnement à un centre de fitness suite à une publicité déposée dans ma boîte aux lettres promouvant un abonnement à toutes les infrastructures (y compris le sauna et la piscine) pour le prix exceptionnel de 299 € par an au lieu de 799 €. Pourtant quand j’ai signé le contrat, on m’a réclamé 50 € supplémentaires pour accéder à la piscine » ou encore: « J’ai pris un abonnement d’un an au Basic Fit près de chez moi, parce qu’il disposait de 2 salles de squash. Deux mois plus tard, ils décident de supprimer ces deux salles de leur concept. On ne m’en avait pas du tout parlé quand je me suis renseignée, sinon, je n’aurais jamais signé le contrat ».

« L’information donnée au consommateur est peu claire et de nombreuses clauses demeurent en réalité problématiques », a souligné Test-Achats.

Les problèmes rencontrés vont de la transparence au sujet des prix, jusqu’à la possibilité de résilier son abonnement en cas de maladie.

Soyez attentifs!


L’organisation appelle la ministre des Consommateurs Nathalie Muylle à agir pour remédier à la situation, même s’il existe déjà un code de conduite créé en collaboration avec la fédération belge de Fitness. L’adhésion n’étant pas obligatoire, peu de salle de sport y adhère dans les faits. On vous invite à être particulièrement attentive lorsque vous signez un contrat à un club de fitness et à prendre le temps d’analyser à tête reposée, chez vous, les conditions d’abonnement proposées par le centre de fitness. Comme l’explique Test-Achats, il convient d’être attentif à certains éléments comme la durée, le domiciliation bancaire, les conditions de résiliation ainsi que les frais d’abonnement. Mais que ceci ne vous décourage pas à vous y mettre!

 

À lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires