Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© DC Films

Wonder Woman, la super-héroïne qu’on va kiffer

Barbara Wesoly
On avait d'elle, l'image d'une héroïne de comics un peu clinquante, d'une poupée au décolleté gonflé et au brushing sixties. On est joliment suprises. La nouvelle Wonder Woman s'annonce flamboyante, surpuissante et insoumise. On aime!

Les premières images du trailer la montrent aussi trempée que sexy, plus proche de la naïade d'un James Bond que d'une guerrière mythologique. L'image est pourtant rapidement démentie par la suite de la bande-annonce. On y découvre une amazone justicière, dont la vie de prêtresse immortelle du triangle des Bermudes est bouleversée par la rencontre d'un pilote américain dont l'avion s'est écrasé. Nous sommes en pleine Seconde Guerre mondiale, et la combattante à la force surhumaine decide de mettre ses pouvoirs au service de la libération du monde.

 

Loin des clichés

Exit la vision un peu caricaturale de la fille au lasso et au diadème. La Wonder Woman de Warner Bros se présente comme intense, redoutable… et même subtile!  Serait-ce parce qu'on doit le film à une réalisatrice, Patty Jenkins, qui souhaitait offrir autre chose qu'une potiche aux gros muscles au public? Ce mini-clip de 2 minutes 45 nous laisse en tout cas sur notre faim.

 

On attend impatiemment d'autres images, d'ici à 2017 et à la découverte Gal Gadot et Chris Pine dans leurs rôles de Wonder Woman et du pilote Steve Trevor!

 

 

D'ici là, une séance pop-corn:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires