Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Capture d'écran YouTube

L’ours le plus triste du monde quitte le centre commercial

La rédaction
300 jours. C’est le temps qu’a passé Pizza, l’ours le plus triste du monde, derrière une vitre dans un centre commercial chinois. Il va enfin quitter sa prison de verre pour retrouver un semblant de liberté. Juste un semblant. 

Son histoire avait bouleversé le monde. Pizza, une oursonne de 3 ans, est restée cloîtrée dans une cage vitrée, devant des passants, pendant près d’un an. Son calvaire pourrait s’achever bientôt mais pour une courte durée. 

 

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

Le Grandview Mall, ce centre commercial chinois, a indiqué que la libération de Pizza était en cours. Elle va retourner sur son lieu de naissance, près de ses parents d’ici peu. Malheureusement, cette liberté ne serait que temporaire et la réelle destination de l’ours le plus triste du monde n’est pas encore connue. 

 

La bêtise humaine sans limite

Le Grandview Mall s’est réjoui de la nouvelle. Mais la face cachée de l’iceberg a fait surface: l’enclos sera agrandi. Il va doubler de volume. Et Pizza y retournera certainement d’ici peu. Les humains ont-ils à ce point les yeux fermés? La jeune oursonne montre pourtant de nombreux signes inquiétants. Folie, problème de santé, épuisement. Sa place n’est pas derrière une vitre, telle une statue à prendre en photo. La pétition pour sa libération n’est pas close. Agir, c’est déjà avancer. 

 

À lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires