Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Animal Rights

Le plus gros abattoir de Flandres forcé de fermer ses portes

Voilà une grande avancée dans la lutte contre les conditions d'abattages inhumaines. L'abattoir de Tielt en Flandres vient de fermer ses portes suite à des images inhumaines tournées en caméra cachée par Animal Rights.

Si les lois en vigueur en Belgique obligent les abattoirs à étourdir les animaux avant de les mettre à mort, dans la pratique, ce n'est que rarement le cas. Pratiques douteuses, traitements inhumains et violence gratuite, une caméra cachée à pénétrée dans l'enceinte de l'abattoir de Tielt. Et les images sont juste insoutenables...

 

 

Une décision sans appel: l'abattoir doit fermer

L'abattoir de Tielt, le plus gros en Flandres, vient de fermer ses portes. Et pour cause. Après qu'une caméra cachée ait pénétré dans l'enceinte de l'établissement, les images choquent les associations ainsi que la Fédération Belge de la Viande. Ils déclarent, tour à tour:

En concertation avec nos collègues de l'association Animal Rights, nous ferons ensemble le nécessaire pour que ces psychopathes et tous ceux qui sont responsables de ces cruautés soient punis pour leurs actes. Nous demandons justice pour ces cochons sans défense, qui sont traités comme de la viande sur pattes, et subissent des maltraitances inouïes. – Michel VandenBosch, président de l'associaton Gaia.

 

Les infractions commises à l’encontre du bien-être animal, ainsi que les commentaires qui ont été filmés, sont consternants, et totalement à l’opposé des efforts que livre la FEBEV dans ce domaine, en collaboration avec ses membres. – Fédération Belge de la Viande.

 

Suite à ces images, Delhaize et Colruyt ont immédiatement stoppé leur "deal" avec l'abattoir, jugeant que les conditions des animaux étaient primordiales pour leurs entreprises. L'affaire de l'abattage de Tielt vient donc compléter la triste liste de ces abattoirs que les associations vegan et de protection des animaux ont dans leur ligne de mire. Et tant qu'il y a aura des activistes pour dénoncer ce genre de pratiques, les images cruelles et insoutenables continueront, malheureusement, à envahir nos news quotidiennes...

 

 

Des images insoutenables et des fraudes à la pelle

Des cochons trainés par les oreilles, membres arrachés, cochons morts mais découpés quand même... La liste se rallonge au fur et à mesure que l'on regarde ces images. Des larmes plein les yeux, on ne comprend pas, on ne sait pas comment il est possible de traiter un animal comme s'il était un simple objet. Comme s'il ne ressentait rien.

 

Outre la cruauté, la fraude est un énorme problème dans les abattoirs. Quand le vétérinaire n'est pas là pour contrôler, les souris dansent! Entre les oreilles arrachées pour ne pas voir l'origine de la viande ou les porcs morts durant le transport découpés comme si de rien n'était, il y a de quoi ne plus faire confiance à ce que l'on met dans son assiette!

 

 

Pas seulement une question de véganisme ou de végétarisme

Même si, bien souvent, ce sont des associations vegan ou végétarienne, comme L214, qui dénoncent les conditions d'abattages des animaux, cela n'en fait pas une cause entièrement dédiée à ce mouvement. Si vous avez régulièrement du steak, du blanc de poulet ou du carré d'agneau dans votre assiette, vous êtes en droit (et avez même l'obligation?) de savoir dans quelles conditions cette viande a été "produite".

 

Confinement, antibiotiques, violences, maladies... Ce que les emballages ne vous disent pas est rendu public par des caméras cachées et/ou des employés d'abattoirs qui craquent sous la violence de leur quotidien. Alors même si vous n'êtes pas végétarienne ou vegan, ces images sont essentielles. Parce que montrer un veau heureux dans un pré ne reflète malheureusement en rien, la réalité...

 

 

 

Pour celles qui souhaitent, et qui ne sont pas sensibles, la vidéo de l'abattoir est là! (les sous-titres sont en flamand)

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Undercover in een Vlaams varkensslachthuis from Animal Rights on Vimeo.

 

 

 

 

 

 

Pour aller plus loin:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires