Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Presse

Jon Snow et Daenerys à l’université

En cette période de blocus, de nombreux étudiants belges peinent sur des syllabi aussi épais qu'ennuyeux. Et dire que de l'autre côté de l'Atlantique, leurs équivalents étudient… Game of Thrones!

Lady Gaga, le hip hop, Harry Potter… Depuis quelques années, de plus en plus d'universités américaines proposent des cours de culture populaire. Dernier sujet en vogue: Game of Thrones.

 

La politique et les femmes

Cet été par exemple, la prestigieuse Université de Berkeley, en Californie, proposait un cours sur la série culte. Proposé dans le cadre d'un programme d'études cinématographiques, le cours en analysait les symbolismes, la politique, mais aussi la représentation des femmes, la religion ou la violence. L'œuvre de George R.R. Martin était également étudiée sous ses différents aspects dans le cadre d'un cours de littérature anglaise à l'Université de Virginie. Sans surprise, ces cours ont figuré parmi les plus suivis de l'année!

 

Intégralité imposée

Depuis la rentrée, l'Université canadienne de Colombie britannique propose un cours de littérature médiévale autour des aventures des sept royaumes et leurs luttes sanglantes.

Nous envisageons l'œuvre de George R.R. Martin aussi bien pour ce qu'elle traduit de notre époque, que pour ce qu'elle nous dit de notre conception du passé.

La saga constitue le point de départ d’une réflexion autour de sujets très variés comme les femmes, la politique, les monstres, le handicap, la nature, l’Histoire, la chevalerie ou la religion. Condition sine qua non pour assister au cours: ne pas avoir vu la série dans son intégralité, mais avoir lu tous les livres. Ça doit changer de Zola!

 

Pour aller plus loin

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires