Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Twitter

Jeanette Epps sera la première astronaute noire à bord de l’ISS

C'est une grande première! Jeanette Epps sera la première femme noire à partir en mission à bord de la Station Spatiale Internationale (ISS). À 46 ans, le CV de l'astronaute colle parfaitement à la mission.

Cette physicienne a un parcours en or: un doctorat en ingénierie aérospatiale de l'Université du Maryland et un boulot pour la CIA. Jeanette Epps rejoindra l'ISS en qualité d'ingénieure de vol en 2018 aux côtés de son compatriote Andrew Feustel, un astronaute expérimenté. C'est la bonne nouvelle qu'a annoncé ce 4 janvier l'agence spatiale américaine.

 

5 femmes pour la mission

Au total, ce sont seize astronautes noirs, dont cinq femmes, qui ont été recrutés par la Nasa sur un total de 321 astronautes sélectionnés jusque maintenant. L'un des astronautes afro-américains s'appelle Charles Bolden. Il a été nommé patron de l'agence spatiale par le président Barack Obama. Ces astronautes noirs ont tous participé à des missions dans les navettes spatiales mais Jeanette Epps, elle, va devenir la première personne noire à faire partie d'un équipage de l'ISS, dans un milieu encore très masculin.

 

 

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

Longue formation

Les six membres d'équipage effectuent des missions en orbite de six mois. Actuellement, c'est le Français Thomas Pesquet qui participe à la mission. Jeanette Epps a été sélectionnée parmi la vingtième promotion depuis la création de ce corps d'élite. L'astronaute a suivi une formation pour apprendre le russe afin de pouvoir travailler avec ses collègues de l'agence spatiale russe.

 

Sans les Russes en 2018

En effet, si Jeanette a dû apprendre le russe, c'est parce que depuis l'arrêt du programme des navettes spatiales, les USA dépendent exclusivement des vaisseaux Soyouz russes pour envoyer leurs astronautes à l'ISS. Et ça a un coût de plus de 70 millions de dollars le siège... Cette dépendance embêtante devrait prendre fin à partir de 2018 avec le début des vols des vaisseaux des sociétés américaines SpaceX et Boeing. Jeanette Epps pourrait donc être également l'une des premières astronautes à voyager vers la station internationale dans du matériel 100% américain, une deuxième fierté!

 

D'autres femmes qu'on admire:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires