Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

« Je suis »: le titre ultra émouvant de Bigflo & Oli

Justine Rossius
Les rappeurs Bigflo & Oli viennent de sortir le clip de "Je suis"; une chanson qui sonne juste et qui décrit en 4 min 36 la société dans laquelle on vit. Et ses dérives.

Dans ce morceau, le duo toulousain dresse le portrait de notre génération et de notre société qui traverse des moments particulièrement difficiles, entre attentats, chômage et repli sur soi. Si la chanson parle de la France, elle résonne particulièrement bien en Belgique aussi. Les deux frères reviennent sur une multitude de destins: celui d'un SDF, d'un malade, d'un jeune diplomé, d'un musulman.

On me compare à des barbares auxquels je n'ai jamais cru 
Les mosquées sont trop petites, alors parfois je prie dans la rue.

 

Mais aussi des "petits vieux" qu'on laisse trop souvent esseulés, comme si passé 60 ans, on ne méritait plus d'être regardé. 

J'ai pris de l'âge, donc voilà j'ai bien plus de rides que d'amis 
J'aimerais partager mes erreurs, vous faire part de mes doutes 
Parfois, j'me parle à moi-même pour être sûr que quelqu'un m'écoute.

 

Des réfugiés au mariage gay

Le duo parle enfin des réfugiés, qui tentent de fuir leur pays en guerre, parfois au prix de leur vie, pour arriver dans des pays qui ne veulent parfois pas d'eux. Ils reviennent également sur le mariage pour tous, débat qui avait fait grand bruit en France.

Je suis amoureux, et je vois pas qui ça regarde 
À part moi et celui avec qui j'partage mon lit le soir 
Je l'aime, on slalome entre les insultes et les blagues 
Dire qu'il y a peu de temps je n'avais pas le droit de lui offrir une bague.

On vous met au défi de ne pas verser une larme, ou, tout du moins, ne pas avoir la gorge serrée. En ce 15 juillet, lendemain de l'attentat à Nice, de celui d'Istanbul, de Bagdad, de Paris, de Bruxelles, cette chanson nous touche particulièrement, parce qu'elle met l'accent sur toutes les personnalités qui composent notre monde, ses faiblesses et ses forces. Et qu'elle retranscrit ce qu'on pense tous:

L'humanité n'a pas plus d'cœur, j'vois le monde qui tourne et qui change 

En ce lendemain de drame, cette chanson nous déprime encore plus, il faut bien l'avouer. Mais ce n'est qu'en affrontant nos failles que l'humanité deviendra plus belle. 

 

À lire aussi, aujourd'hui:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires