https://api.mijnmagazines.be/packages/navigation/

Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Giphy

Des puces sous la peau remplacent les badges dans cette entreprise belge

Pour NewFusion, une boîte de communication Belge, le futur des badges c'est maintenant. Elle a donc implanté des puces électroniques dans 8 de leurs employés.

Vous pensiez que la seule façon de rentrer dans votre bâtiment était de bipper votre badge? Et bien il semblerait que la technologie ait envie de se débarasser de ce petit morceau de plastique…

 

Un badge toujours sous la main

Pour permettre à ses employés de ne plus avoir à penser à leur badge, NewFusion, une société belge basée à Malines, a décidé de mettre la technologie à leur service.

 

 

placeaupeuple.blogspot.be

 

 

Ce sont donc 8 employés, qui avaient donné leur accord préalable, qui se sont vu implanter une petite puce de la taille d'un grain de riz entre le pouce et l'index. Véritable première en Belgique, cette entreprise spécialisée dans la communication et le design inaugure peut-être une série de "puçage" en masse. Bon, par contre, si jamais ça vous intéresse, sachez que vous ne pourrez plus utiliser l'excuse de l'oubli du badge pour papoter devant la porte le matin…

 

 

L'évolution technologique de trop?

Les nouvelles app', on aime. Les améliorations de la batterie de l'iPhone, on est carrément pour. Mais l'implantation d'un corps étranger rempli de données sous la peau de notre main, on avoue avoir quelques doutes.

 

Si, au fond, le concept est novateur et pratique pour des employés qui voyagent à travers le monde et qui ont besoin d'un accès constant à des bâtiments, on ne trouve pas qu'il soit si contraignant de passer son badge devant une cellule pour ouvrir une porte. Alors si on nous demandait, on dirait probablement non. Parce que les risques de rejet existent. Et aussi parce qu'on aime trop papoter devant la porte avec nos collègues le matin. #OupsOnNavaitPasVuLheure

 

 

 

 

 

On vous en a aussi parlé:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires